POURQUOI, MAIS POURQUOI...

Depuis l'existence du géant suédois (non pas Ikéa, l'autre!), je me dis que la mode a subi un virage à 3265 degrés..Que celles qui sont nées après 1983 ne me jettent pas la pierre, mais je vais surtout m'adresser aux filles de ma génération. Je m'interroge sur ce que notre génération portait au collège, je me dis "wah la chance d'être née en 1991, même pas obligée de mettre un doudoune CHEVIGNON avec la chemise NAF NAF en liberty (vraiment tout pourri comme liberty. Rien à voir avec Cacharel...Oh non! vraiment rien à voir)". Moi j'ai eu aussi ma grande période Poivre Blanc! Et même que cette marque existe encore...Je ne savais pas, je ne l'avais plus vue, pourtant vu le temps que je passe dans les boutiques...Bon en mêmes temps j'ai plus 13 ans et demi alors je ne suis plus vraiment le public visé.
Avoir 15 ans e 2006 est beaucoup cool si on aime bien la mode. Moi la mode, à 15 ans je l'aimais bien, c'était plutôt elle qui ne savait pas me le rendre. Les années 80 c'est rigolo avec le legging et autre escarpins fun, mais il y a eu épuration...Parce que les années 80 que j'ai vécues c'était surtout des jeans dévalés neige avec des dessns fluos, que j'aurai adoré avoir! Ma mère m'a toujours dit "NON" et c'est peu dire que de dire que je lui serai éternellement reconnaissante. Pareil pour les chemises NAF NAF. parce que même s'il semble que NAF NAF soit une marque plutôt sympatoche au jour d'aujourd'hui, ça n'a pas toujours été la cas...Ils ont eu un...Comment on appelle ça déjà...Un creux de la vague, et c'est rien de le dire.
Je reviendrai à un autre moment à mes premières expériences de mode, parce que y a vraiment à dire.

Donc voilà où je voulais en venir...Aujourd'hui, comme à peu près 1 jour sur 2, je suis allée chez H&M (ou H MEUMEU, je ne sais pas pourquoi mais mes copines et moi on appelle ça comme ça. Je ne sais pas pourquoi je l'écris là, parce que je ne suis pas certaine de l'importance de ce détail dans mon propos...Et puis je suis pas sûre sûre que ça me mette réellement en valeur.)
Ah oui quand je dis 1 jour sur 2, j'exagère moderemment, parce qu'il y a des périodes où c'est presque ça...Ouais je sais...mais je me soigne un peu, des fois...des fois moins
Et comme une fois sur 2 j'achète quelque chose (ce qui nous ramène à 1 jour sur 4 si on calcule bien...les math sup math spé ont déjà le résultat...je dis ça pour les autres). Alors aujourd'hui petit bonnet, robe violette CANON avec des fils d'or de princesse dedans (bon made in Honk kong la princesse...un peu toc quoi!) et puis petite chemise à pois à col claudine...Je raconte un peu ma vie mais je me dis que cette escapade chez H&M vous l'avez vécue vous aussi il y a certainement moins de 72 heures.
Alors des fois je me dis " Stop ma fille...tu vas faire un petit effort. Arrête d'exploiter les enfants travailleurs (ben quoi c'est vrai!) de Corée du Sud. Et puis t'es habillée comme tout le monde, alors ça va. T'aime la mode et t'as pas envie de ressembler à toutes les minettes, alors ça va."
Je tiens en général 18 heures (pour les maths sup, fais le calcul avec les donnée précédentes) et puis je tombe sur un blog de rue, comme celui dont sont sont tirées les photos ci-dessous (http://oslostil.blogspot.com)
et je me dis "oh ben en fait je peux être classe avec du H MEUMEU. Ces jeunes filles là elles en portent...Et elles s'en sortent plus que pas mal"
Alors qu'est ce que je fais moi...
Pour les plus partageuses d'entres vous, racontez vos dernières escapades shopping...Je suis super curieuse de savoir...Pour vous copier, ça va sans dire...Pas folle la guêpe!





BON BEN CA VA MAINTENANT...

On a mis pratiquement 1 an à accepter l'idée de porter des jeans slims. Combien d'entre nous se sont écriées "ah ça jamais! Même pas en rêve, faut pas exagérer non! Non mais à qui ça va ces jeans tout moulants des chevilles à la culotte de cheval". Et ces mêmes filles qui nous annonçaient quelques semaines après "Ah mais finalement ça me va vachement bien en fait. En fait on peut même dire que ça va à toutes les morphologies" Mouais, n'exagérons rien.

Tout ça pour dire qu'après la difficulté qu'on a eu à accepter ces caleçons en jean moulants, sur quoi je tombe...


Alors je dis "C'est pompom sur la Garonne!" Non de non! Si la miss qui nous a initiée à la joie du skinny se met à porter des jeans tout larges, où va-t-on?

On serait pas encore en train de nous prendre pour des nigauds...
HUMMM!!!!


Jusqu'à tomber sur cette photo de Selma Blair, j'étais loin d'être convaincue par l'assemblage slim+Converse...
Et pourtant...Je me suis presque laissée convaincre.

Ayé je suis convaincue!!!!!
IL ETAIT UNE FOIS...

Une jeune demoiselle fort charmante qui, fut un temps, considérée comme une icône de mode. Et à un moment, PATATRA...
Et voilà le travail.


Comme quoi on a toutes droit à l'erreur en matière de look et si on entend un jour Sienna Miller nous dire "j'suis pas sûre pour ta robe", on aura plus qu'à lui ressortir cette photo...



LA GRANDE CLASSE...

J'adore Madonna. depuis toujours. Je suis née en 1979, elle a toujours fait partie de ma vie. De mon rapport aux médias. Même de mon rapport à la féminité. Il y a une sorte de familiarité entre elle et beaucoup d'entre nous. Comme si elle était cette cousine éloignée dont on était amoureux, pas parce que c'est la plus jolie, mais juste parce qu'elle était différente.
Comme chanteuse, elle n'est ni la meilleure, ni même la plus jolie (je ne dis en aucun cas qu'elle est moche, loin de moi cette idée) mais c'est elle. L'élue. La seule star interplanétaire depuis plusieurs décennies. Notre Michael adoré, à la grande époque de Quincy Jones, a abandonné en cours de route.



Parler de Madonna dans un blog de mode est d'une telle évidence pour moi. Cette capacité à se réinventer me la rend infiniement classieuse et rudement intelligente (ma dernière utilisation du mot "rudement" date de 1996, ça me fait tout bizarre...)
A une époque de zappage permanent (génération H&M) où le cheap ephémère à plus de pouvoir que la qualité intemporelle (et pas seulement en terme de vêtements) Madonna fait office d'exception. Elle échappe à notre lassitude justement parce qu'elle comprend les ravages qu'elle peut faire. Alors évidemment, elle a aussi eu des périodes creuses (moi jamais lassée, j'écoutais EROTICA et BEDTIME STORIES religieusement), mais elle a toujours échappé au "Kitch". Kundera définissait , en substance, le kitch comme étant la période de transition entre l'existence et l'oubli. Madonna n'a jamais était kitch. Pourtant Dieu sait que les années 80 sont un véritable sanctuaire...

Alors même si je n'ai pas parlé véritablement de mode, c'était juste pour vous montrer de sublimes photos.
Dire aussi que je n'aime parfois pas Madonna. Elle vaut tellement mieux que ce prosélytisme de bas étage. Et elle vaut aussi bien mieux que cette campagne toute pourrie pour H&M...Et ça c'est encore plus scandaleux!



JE N'AI QU'UNE CHOSE A DIRE:

POINT TROP N'EN FAUT!

LES AUBAINES...

Et là vous vous dites, mais aucun rapport avec la fameuse marque de chaussons de danse. Mais là je vous réponds, mais bien sûr que si mes amis.
Ma mère est venue aujourd'hui et comme souvent on s'est dit qu'on allait aux Aubaines. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit des magasins où on peut trouver les ancienes collections de la Redoute. Et comme chacun sait, La Redoute est maintenant branchée. Pour ceux qui n'étaient pas encore au courant, c'est le moment d'aller y faire un tour...Surtout pour les provinciales comme moi qui se galèrent à trouver des fringues de créateurs (E2, Cacharel, Sofia Kokosalaki, Pierre hardy, Isabel Marant, Vanessa Bruno, Antik Batik, Bali Barret...et plein d'autres dont Repetto)

Quand j'étais petite j'attendais impatiemment l'arrivée du fameux catalogue (j'ai toujours trouvé Les 3 Suisses vachement moins bien...) et je faisais des listes imaginaires. La liste de rêve, sans limites...Complètement irréalisable. Mais je prenais un plaisir infini à le faire. Et puis il y avait cette copine dont les parents étaient riches, qui avait le catalogue, mais dont la couverture ressemblait à un livre. C'est La Redoute des riches...et même lors de mes saisons d'achat compulsif, j'ai jamais eu le droit de l'avoir...la vie est super injuste.

Tout ça pour vous dire que pour les plus fouilleuses d'entre vous, il faut absolument y aller parce que ça vaut vraiment le coup. Exemple aujourd'hui, une paire de zizi de Repetto noire pour 27 EUROS ( 135 EUROS divisé par 5) et 2 paires de Sofia de Repetto roses pour 6 EUROS. OUI je vous jure sans mentir. Prix stop de 6 EUROS et sur les prix stops aujourd'hui, le deuxième artcle du même prix offert. Alors dit comme ça, vous vous dites "quelle sale menteuse cette fille. Tout pour faire son intéressante...". Et bien non promis juré, même que j'ai pas menti...Bon des fois je mens mais pas là.
Juste il faut fouiller et bien connître les anciens catalogues et vous êtes la reine du pétrole (pas en Arabie Saoudite mais dans votre magasin, ce qui est n'est qu'un début, mais c'est déjà ça...) Sans rire. L'an passé, j'ai acheté l'imper Colombo de chez APC pour 12 EUROS, où la chemise rayée de chez Gauthier pour 25 EUROS. Si vous avez du temps et peu d'argent, il faut aller y faire un tour. Les articles qui y sont n'ont rien à voir avec ceux sur le site internet, il y en a beaucoup plus.
Il y'a des boutiques Aubaines dans beaucoup de villes alors il faut regarder.
Sûrement que certaines (ou certains, je ne fais aucune discrimination) connaissaient ce plan pour les autres, c'est cadeau. Et surtout il ne faut pas se fier à votre première impression, ça fait fouilli, mais il vous faut juste du temps pour faire le tri.

PS: ma mère s'est achetée le super jupon Antik Batik brodé de l'hiver passé pour 35 EUROS. Il est sublime mais y avait pas ma taille...La vie est doublement injuste



OH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il y' a des bêtes de mode qui font l'unanimité...
Et celle qui est la plus généralement citée c'est bien notre jolie Kate. Copiée par Sienna, citée par Nicole et Lindsay, inspirante pour Stella McCartney ou Alexander Mcqueen, elle" EST" la mode de ces dernières années. Un article de ELLE la consacrait icône de mode, . Et c'est vrai que la demoiselle a plutôt du nez, c'est le moins que l'on puisse dire. Elle a un goût très sûr. Et un truc en plus. La grâce peut être!


J'ai vu des photos de 2004 où elle portait déjà une robe Alexander McQueen avec des têtes de mort, et puis le slim, même si les rédactrices de mode étaient loin d'être sûres , ça fait des années qu'elle le porte. Le renouveau rock, ça fait longtemps qu'elle y a cru, comme le léopard d'ailleurs. C'est quand même fou d'être aussi visionnaire. Et puis sublime, ça c'est sûr, en un mot assez ennervante. Quoi c'est vrai, je ne suis pas Kate Moss...
Quand la belle a été photographieé en train de prendre de la cocaîne l'année dernière je me suis rendue compte que je la voyais dans tous les magazines que je lisais depuis mes 14 ans. Elle fait partie de mon histoire avec la mode (Ah lala les premières pubs calvin Klein...) Une personneà l'image familière dont je ne connaissais pas la voix. Et là je me suis dit "Hou, ça fait 13 ans que je vois cette filles tous les mois, et je ne sais pas comment elle parle! on vit vraiment dans une société bizarre. Trop d'images tue l'image en d'autres termes..."
Bon ça n'est qu'anecdotique, c'est sûr, mais c'est révélateur. Ce qui m'interesse ça n'est pas de savoir ce que pense Kate Moss, pire je m'en fous, l'important c'est de savoir ce qu'elle porte. La pire des injustices sociales ça n'est en aucun cas la couleur de peau ou le milieu social, c'est bel et bien la beauté. Et Kate est extrêmemement belle, en ce sens, elle est complètement dans l'air du temps. Et tout est pardonnable aux beaux, c'est injuste mais c'est comme ça. Du creux d'accord, mais sublime alors...


JUSTIIIINNNNN...

Ce jeune garçon plutôt bien fait de sa personne (ben quoi, faut être honnête) n'etait pourtant pas parti avec toutes les cartes en main.
D'abord super naze d'un boy's band encore plus naze (N'SYNC) il est devenu grâce à un un certain Pharrell un veritable groover et grâce à un certain Hedi une sorte de mec super classe que j'adore vraiment.
A ce propos, je voudrai dire à tous les garçons qu'il faut définitivement renouer avec les borsalino et les costards étriqués de chez Dior déssinés par ce même Hedi. Parce que, et là je m'adresse surtout à mes amis, il faut arrêter avec les tee-shirts Quiksilver ou Oxbow de vos 13 ans, parce que maitenant vous êtes grands, vous en avez 30...Alors je dis Oui au renouveau de la classe. Mais la vrai classe, pas le slim et le chapeau mou à la Pete Doherty, non bien plus classe. Bon ceci dit le look un peu rock serait déjà un bon début pour mes amis au look de surfer tout mou. Mais c'est mes amis alors je les aime...Parce que là, ils risquent de douter..

Juste vous dire que j'aime beaucoup Justin Timberlake et que son album, quasi-exclusivement produit par Timbaland (producteur de Missy Elliott et de la regrettée Aaliyah) est vraiment "chaleur" et c'est bien une musique fun, de bonne qualité et qui ne se prend pas trop au sérieux.
Mais je l'aimais déjà au temps de son premier album produit par les Neptunes (pas tout l'album mais une bonne partie), même si mes amis se moquaient de moi...Moi j'assumais, comme une grande, parce que des goûts hasardeux, on en a tous, non?
Et puis maintenant que Justin est interviewé dans le numéro de Septembre de Vogue, je me dis que mes amis vont arrêter de me voir comme une midinette et comme une nunuche aux goûts musicaux aléatoires...

Pour Justin, il est vraiment loin le temps des galoches à Britney Spears... (pour ceux qui ne connaissent pas le mot "galoche", il est remplaçable par "patin" ou "pelle" selon vos goûts personnels).
IT GIRLS...



Comme visiblement 10 000 personnes par jours, je me connecte sur le site de cobrasnake. Et c'est vrai que ça me fascine...Ca me fascine bien plus que Fashion TV . Parce que je trouve ça super chiant Fashion TV...
La plupart du temps je trouve que le milieu de la mode se prend beaucoup trop au sérieux. Qu'il n'a aucune légereté. Alors que la mode ça n'est rien d'autre que la liberté de la légereté. Alors ça va, relativisons! S'habiller c'est chouette et prenons du plaisir à le faire, parce que c'est putain de ludique quoi!

Bref, tout ça pour en venir à cobrasnake, jeune photographe de 20 ans qui est devenu le témoin d'une jeunesse ultra lookée, amusée et pour tout dire plutôt amusante. Et j'adore regarder ces photos comme des reliques d'un monde relativement éloignée de ma réalité et en même temps tellement inspirante. La mode de la rue est inspirante. J'ai vu sur différents blogs des jeunes filles conseillant à leurs lectrices de jeter un oeil sur ce site (et à d'autres du même type) afin de retrouver l'inspiration. Et c'est vrai que ça marche. Parce que les vrais créateurs de mode c'est nous tous. Notre mode est populaire, faite de débrouilles et de customisations en tous genres.
Dans le très bon livre de Guillaume Erner, "VICTIMES DE LA MODE? Comment on la crée, pourquoi on la suit", on se rend vite compte que les victimes de la mode ne sont pas uniquement celles que l'on croit. Croire que seules les jeunes filles (ou garçons) sont les victimes c'est extrêment réducteur et faux. Les créateurs de mode sont au même titre que nous de véritables victimes de la mode.
L'exemple du legging est frappant. Les créateurs et autres rédactions de magazines de mode ont parlé de l'explosion de ce collant sans pied (parce que oui ça n'est que ça) il y'a au moins 3 hivers (ce qui nous ramène à 2003). Et souvenez vous qu'à part de rares cas (Amira Casar ou Elodie Bouchez) peu de leggings étaient visibles. Et le phénomène n'arrive que maintenant. Parce que ça n'est pas les créateurs de mode qui décident, c'est nous. Et depuis quelque temps ce sont surtout les "It girls" qui décident.
Lindsay, Nicole, Hillary, Misha, MK, Asley pour les plus californiennes d'entre elles. Irina, Cory pour les plus "pointues".




Ces jeunes filles nous font aimer les sacs Balenciaga ou Chloé, les escarpins Louboutin, les jeans Tsubi et autres lunettes Dior énormissimes.
Ce phénomène est récent et pour être tout à fait honnête je ne le comprends pas tout à fait. J'en suis complètemet victime et en même temps je m'apperçois que l'apparence devance le contenant. Qui sont ces filles? Que font-elles? Ont-elles du talent? ben pour être tout à fait honnête, non mais on s'en fout. C'est le néant absolu, mais un néant absolu inspirant...C'est déjà ça!


Les images de cet articles sont tirées du site de Thecobrasnake
LA QUÊTE DU JOGGING LE PLUS CHER DE L'UNIVERS...




Il était une fois une passionnée de mode qui habite à Nancy (donc ni à Paris ni à Saint-tropez, pour ceux qui se galèrent un peu en géographie). Alors elle doit parfois se débrouiller comme elle peut pour pouvoir acquérir des vêtements qu'elle ne peut pas trouver dans son quartier (c'est bizarre, parce qu'entre le tabac et la boulangerie, il reste de la place pour mettre un boutique de fringues...).

Il y a 1 an je me suis prise de passion quasi-obsessionnelle pour les survêtements de la marque Mia Shvili. Parce que j'adore les vêtements de sport. Je les décale avec des fringues plus classes depuis longtemps, alors j'ai plein de joggings (ou yoggings, vous mettez ce que vous voulez)dans mon armoire. Et les survets de Mia Shvili sont vraiment canons.

Alors un jour mon amie me dit qu'elle part en vacances à Saint-tropez. Me voilà qui saute sur l'occasion et lui demande d'aller dans une boutique qui vend cette marque tellement recherchée (ben oui quoi, c'est plus le graal qu'on cherche quand on est une petite occidentale qui n'a pas de vrais problèmes). Ayant vu sur le ELLE que le prix d'une veste était eviron de 200 EUROS, je me dis "ok c'est super cher mais j'en ai super envie, alors...Alors OK"
Mon amie m'appelle un soir pour me dire qu'elle est enfin allée dans la super boutique qui tue. Moi contente à mort. Mais là, elle m'anonce aussi qu'elle n'a pas assez d'argent sur son compte pour m'avancer la super veste de jogging. Et moi, "c'est à dire t'as pas assez d'argent..." Ben oui elle coûte 750 EUROS. "C'est à dire elle coûte 750 EUROS..."
J'ai cru qu'elle me mentait...Mais en fait non. J'ai oublié de préciser que le veste que je voulais, c'est celle avec l'arc-en-ciel (la plus chere apparemment. C'est vrai quoi c'est plus drôle d'être pauvre mais colorée).
Et là elle me raconte que dans ce magasin tropezien, la pouf (si si une pouf!!!) qui était à ses heures la vendeuse de produits de luxe (c'est sûr à 5000balles le yogging...) a en plus pris mes amis de haut quand elle les a vu tiquer sur le prix: "Ben oui, c'est une oeuvre d'art..." leur a t-elle dit! Ben oui Connasse, c'est sûr mes amis c'est pas des esthètes...Connasse
Mon cul c'est du poulet t'en veux une aile. Bacon c'est de l'art, Miro aussi, va pour Chanel à la rigueur, mais un jogging avec un arc-en ciel (qu'il soit en cachemire ou en soie 'y change rien) ça n'est pas de l'art.
C'est sans compter que je suis de la génération H&M mooaaa mâââdame, alors je passe très vite à autre chose. Mettre 5000 balles dans un truc dont je vais me lasser en 2 secondes et demie, pas sûr que cela soit un investissement cohérent.

Bon je continue quand même, 6 mois après cette mésaventure, à trouver les survêtements de luxe de Mia Shvili vraiment canons...Ils iraient super bien avec mes escarpins Pierre Hardy!!!

JOLIE IRINA VOLKONSKII...



Je voulais vous parler de la jeune créatrice de bijoux Irina Volkonskii. Cette jolie russe aux cheveux rouges est diplômée de la préstigieuse école Zaïzeva de Moscou.

Arrivée à Paris, elle va commencer à travailler avec Jean-Charles de Castelbajac. Un jour avec des amis, au jardin du Luxembourg, elle va ramasser des des brindilles et les sertira de strass. Ce sera sa première création, "Pour les filles branchées ou pour brancher les filles" sera son nom. Son style est né. Brillant. Ludique. Créatif.

Elle prend le français au pied de la lettre pour transformer les objets du quotidien en bijoux. Entendant un jour dans un café un père dire à sa petite fille "donne moi tes petites menottes", se dit que ça serait bien de faire des bracelets-menotte strassés, qui sont depus un grand succés.


On peut penser aussi au fameux sifflet strassé.

Il existe 300 points de vente IRINA VOLKONSKII. Mais vous pouvez d'abord aller voir son site internet qui est une pure merveille.
Voilà l'adresse (désolée je ne sais toujours pas comment mettre des liens dans l'article. Si une âme charitable pouvait m'aider): www.irinavolkonskii.com

MON HEROÏNE...




Bon j'en fais un peu trop mais j'aime beaucoup cette jeune demoiselle qu'on pouvait voir, l'an passé, dans l'émission de midi de CANAL +, NOUS NE SOMMES PAS DES ANGES...J'ai nommé, Daphné Burkï.
Avant de voir cette jeune journaliste, j'avais l'impression que la mode à la télé se prenait beaucoup trop au sérieux. Daphné, c'est l'anti-Melle Agnès. Bien que je ne déteste pas Melle Agnès, je trouve que parfois son ton est comment dire...pénible.
Daphné Burkï est super drôle, a vraiment du goût et sait de quoi elle parle quand elle parle de mode. Son ton décalé m'a tout de suite parlé et séduit. Je me suis tout de suite retrouvé dans sa légereté. Parce que comme chacun sait "je suis futile mais la futilité consiste à s'occuper de choses interessantes".

Alors si vous voulez voir cette jeune demoiselle, il faut allumer la télé le matin sur CANAL+ et la regarder dans La Matinale...Moi je ne l'ai pas encore regardé, je ne suis pas très matinale en ce moment...





AMERICAN APPAREL...

J'ai découvert il y 2 ans au gré de mes visites sur le web, et suis tombée rapidement sous le charme de ces vêtements. OK c'est super sobre, certains diront même que ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais moi je trouve tous ces tee shirts et autres leggings vachement bien. En plus c'est presque comme si je ne culpabilisais pas, en tous cas bien moins que lors de mes visites chez le géant suédois (ça commence par un H et ça finit par un M...) qui lui ne se gêne pas pour fabriquer plein de vêtements dans des conditions pas très classes (bon là je me la joue un peu commerce équitable, mais je vais tous les 5 jours chez le géant suédois et j'ai du mal à résister. Mais j'y arriverai un jour, c'est sûr!)

Cette marque créée par un canadien,Dov Charney, à Los Angeles, se fait un point d'honneur à ne pas délocaliser, et à payer correctement ses salariés. A la différence des géants de la fringues, on peut voir dans les boutiques American Apparel de bons basiques, et pas des nouveautés toutes les 8 minutes (j'éxagère un peu mais à peine) Mais attention tout ça ne reste que du business, parce que l'intérêt reste toujours de faire du profit, mais de manière plus clean. Et ça marche. American Apparel cartonne en vendant des tee-shirts, ultra simples, bien coupés et made in L.A. L'entreprise a connu une énorme progression de son chiffre d'affaires. Bref tout parait rose...Sauf que, (vous avez remarqué qu'il y a toujours un sauf que...) ce même patron, toujours Dov Charney, a misé toute sa com sur des jeunes filles habillées très légèrements dans des positions plus que suggestives. Vous me direz que Tom ford et Gucci l'ont fait y a 10 ans, et ça n'est pas faux. Sauf que notre bon vieux Dov est attaqué pour harcèlement sexuel. Va pour le commerce éthique mais avec pelotage alors...
En même temps je m'en tape. Juste je vous propose d'aller faire un tour sur le boutique en ligne qui livre en France (pour les provinciales parce que pour les parisiennes, il y a déjà 3 boutiques ouvertes et 2 prévues pour bientôt à Paris).

Ca c'est l'adresse http://store.americanapparel.eu

PS: Et pis il faut imparativement mater les photos qui sont vraiment jolies...Les filles, les mecs, un truc un peu mélancolique, une lumière un peu crue...bref j'adore



VIVE LA MORT...

Enfin plutôt les têtes de mort en fait, parce qu'en fait la mort, c'est un peu nul!

Depuis que j'ai acheté il y a quelques mois une broche tête de mort LES BIJOUX DE SOPHIE, je me suis prise de passion pour tout les objets modesques où je peux voir ces petits crânes (vous me direz comme 98% des filles de mon âge, en même temps j'ai arrêté de croire que j'étais la seule à être "à la mode").
Alors je vous fais partager cette photo de cette jolie chemise achetée chez H&M hier. Comme elle est belle.......

EMMAÜS...COMME C'EST COOL!!!!!!

Alors en voilà un titre qui en jette. Même pas naze!
Je ne peux pas beaucoup poster en ce moment, je sais que ça ne va pas changer la face du monde, je dis juste ça pour mes copines. Enfin j'espère qu'elles vont continuer à me lire...

Aujourd'hui pélerinage à Emmaüs. Bon c'est pas non plus ultra physique comme pélerinage, c'est pas super loin de chez moi. En plus, j'y suis allée en clio.
Mais à défaut d'avoir des puces, en province on compense avec les Emmaüs, c'est toujours ça. Alors me voilà revenue avec des jolis gants très très jolis et très fille, une jolie blouse un peu, un peu...en fait je ne sais pas mais Paul & Joe avait sorti une robe comme ça avec des broderies très colorée. Et puis 4 paires de chaussures. Dit comme ça ça fait beaucoup, ceci dit elles coûtent 4 euros en moyene, alors. Mais en plus de faire beaucoup, ça fait un peu sale aussi, alors je vais aller voir un coordonier qui pourra me les nettoyer. Enfin peut être.

Alors maxime du jour à répéter régulièrement: " LES EMMAÜS, C'EST COOL. VIVE L'ABBE PIERRE!"

PS: Sur cette jolie photo une jeune fille qui a l'air de kiffer les EMMAÜS. Ah lala cette Cory Kennedy elle est riche, mais par conscience politico-sociale, elle s'investit, elle dit "VIVE L'ABBE PIERRE" et elle nous le prouve.

FASCINATION CURIEUSE...

Mon envie de faire un blog est directement motivée par ma passion pour la mode.
Et le mot n'est pas trop fort. Une passion. Le truc c'est que je me demande pourquoi c'est tellement important dans ma vie de "petite occidentale qui n'a aucun problème de faim alors elle a le temps de penser à ses fringues".
Mon exemple est une bonne représentation d'un sentiment général chez les jeunes filles (bien que je n'ai plus 15 ans je ne suis pas encore super super vieille, ça va maintenant!). J'ai lu sur un blog cette semaine que on avançait directement sur le chemin d'une dictature de la mode. Et bien mes pauvres chéris, on est mal barré. Pas que je pense que les régimes fascistes soient plus cools (c'est vrai quoi, ils sont pas cools!), le truc c 'est que vraiment si on va vers une dictature de la mode ça veut vraiment dire que nos vies sont un peu nazes. Et je me permets de dire ça parce que chacun de mes mouvements (j'abuse un peu mais pas tant que ça) sont régis par ma manière de m'habiller. En fait, je suis putain de superficielle, je le sais mais j'assume moyen ( à dire vrai, ça dépend des jours). D'un côté, je me dis que c'est un vrai luxe la superficialité, d'un autre côté, ma superficialité sonne creux comme une armoire d'été sans manteaux d'hiver. Et ma vie ressemble furieusement à une penderie de juillet.
Cette obsession névrotique quasi-collective des filles entre 15 et 35 ans, me donne parfois la nausée. Et paradoxalement je suis éblouie par des ensembles Baleciaga ou des chaussures de notre cher Marc.J (on sait tous de qui je parle).

Pauvre jeune occidentale qui n'a pas de problèmes...

PS: depuis le début de ce blog (lu surtout par mes amis, et pas par ma famille (ils n'ont pas d'ordinateurs, c'est pas qu'ils sont pauvres, mais...Ahlala la province)) je me rend compte que ça n'est pas vraiment de mode dont je parle...désolée pour la publicité mensongère.

Ps bis: Et non encore raté, ça c'est pas moi. C'est une jeune mannequin un peu connue (on est vraiment à la pointe en province. Même le mot "pointe" a cessé d'être employé en 1982, c'est pour dire)). En tous cas, elle est vraiment très jolie les cheveux courts...



TU SERAS VULGAIRE MA FILLE....

Je vis dans une ville où le slim est loin de faire l'unanimité. Ici c'est vive le jean's moulant aux cuisses et évasé en bas sur les escarpins à bouts pointus. Et je n'ai de cesse d'entendre "houlala, j'ai vraiment du mal avec les chaussures à bouts ronds, c'est pas féminin."

Bon vous vous dites où veut-elle en venir avec ces dénonciations aussi insoutenables (ben oui quoi, y a des vrais combats à mener.)
J'y viens. J'ai bossé pendant un certain temps dans une boutique dite "branchouille" (ou branché à vous de voir) de ma ville. Et il y a, dans cette boutique, des choses vraiment jolies et même pointues depuis plusieurs années (il y du april 77 dans cette boutique depuis un certain nombres d'années). Mais fort est de constater que ces choses un peu pointues ne marchent pas. Ou plutôt elles marchent nettement moins bien que les fameux TRUCS DE POUF'.

Comment définir "fameux trucs de pouf'" (que nous appelerons FTDP pour les besoins de la note)?
Et bien la photo ci-dessus est un bon résumé du FTDP.
Les jeunes filles qui venaient acheter des vêtements dans cette boutique étaient plus qu'intéressées par des marques que je trouve plutôt de mauvais goût (et ceci n'est que mon avis) comme LE TEMPS DES CERISES (ah les fameuses ceintures cloutées, sur un jean's super taille basse) ou GUESS (et là il y aurait beaucoup à dire). Ce qui est vraiment fascinant c'est que les tee-shirts GUESS qu'elles adorent toutes, de 7 à 77 ans (oui je sais ça fait mal d'imaginer certaines morphologies dans du très mauvais strech) sont de plus que moyenne qualité. Et pourtant elles sont prêtes à mettre 50 EUROS dans du super cheap (non pas monday, même si le prix y ressemble).Et surtout d'avoir le même que leur copine, que leur mère voire que leur mamie. Et ça ne leur pose aucun problème d'être toutes habillées pareil (certaines penseront "et ça ne leur pose aucun problème d'être toutes MAL habillées pareil". Je me joins à vous, même si on avait dit qu'on ne jugeait pas).
Alors pourquoi tant de haine? Pourquoi mettre tout ce mauvais strech sur des farandoles de mauvais jean's (par mauvais jean's j'entends inadapté à la morphologie. Pas de jugement de valeur on a dit!!!! Vous me direz que ma définition peut éventuellement impliquée un skinny, qui est bien souvent un mauvais jean's.)?

Finalement la vraie question est pourquoi la plupart des jeunes filles (ou moins jeune fille d'ailleurs) pensent qu'être féminine c'est être vulgos? Pire, parfois les mères poussent des jeunes filles innocentes de toute déviance de mauvais goût vers la FTDP.
"On ne naît pas femme on le devient", à coup de strech visiblement...



ENFIN J'Y SUIS ARRIVEE...ET JE SUIS SUPER CONTENTE (un peu comme la miss qui saute sur son trampoline, sauf que moi je vis dans un 45 m2, alors le trampoline, c'est un peu tendu.)


Grâce à une âme charitable, je me suis dépatouillée (ce mot est vraiment super) et j'ai réussi à mettre les liens que je voulais. la grande classe quoi!
C'est un peu comme si j'avais vaincu l'Everest. Le tout grâce à un amoureux super classe, informaticien à ses heures.

LE CAS NICOLE RICHIE...



Il était une fois une petite fille très riche, adoptée par un chanteur très riche.

Elle est l'ombre boulotte d'une autre riche héritière. Et puis un jour, finito. La petite boulotte s'émancipe et devient une bête de mode. Alors que son goût en matière de vêtements laissait à désirer (mêches roses en veux tu en voilà (voire jaune fluo selon l'humeur du jour), nombril à l'air, UGG rose fluo...) la voilà plus que pointue.

Je n'aimais pas Nicole Richie. trop vulgos, trop colorée, trop manucurée, trop, trop, trop.
Et puis soudainement là voilà qui me donne envie d'avoir des énormes lunettes, des jolis pulls Missoni, des bandeaux dans mes cheveux. Bon il est vrai qu'un rien me donne envie de tout m'acheter, mais là, me voilà à aller sur les blogs concernant la miss à la recherche de sa nouvelle trouvaille "modeuse".

D'un côté je me dis, "et bien c'est bon signe, personne n'est condamné à être une has-been toute sa vie". la mode ça s'apprend. Et ça c'est chouette, parce que cette demoiselle était plus que mal partie. En passant elle peut remercier cette gentille styliste, Rachel Zoé, qui rend également service à Cameron Diaz, Misha Barton et autre Jessica Simpson. D'ailleurs j'ai 2, 3 copines qui étaient avec moi en 4ème C il y'a 15 ans qui auraient bien besoin de ce même revirement spéctaculaire en matière d'apparence, parce que pour les tee-shirts Waïkiki il est vraiment temps de faire une petite pause.

Mais d'un autre côté, je me rends compte que mes sentiments sont plus que douteux. Comme chacun l'aura remarqué, la miss est maigrissime. De manière anormale. Et même si le mot anorexie n'est jamais prononcé, personne n'est dupe. Et moi non plus, je ne suis pas dupe. Et pourtant, même si elle n'a basé sa communication que sur sa nouvelle maigreur je regarde, parfois envieuse ce tombé de robe Chloé, ou ces jolies ballerines Lanvin sur son pied frêle. Et je m'en veux. Je m'en veux de me rendre complice de tout cela.
Cette schizophrénie collective est quand même effrayante. Quand les magazines féminins font des articles alarmants sur l'anorexie mentale et mettent une jeune fille de 32 kilos et demi en couverture, je m'insurge. Et pourtant j'ai tout bien gobé ce qu'on m'a dit. La maladie de l'apparence, c'est maaaaaaaallllll, mais il faut quand même que tu sois toute maigre, sinon...
Alors comment on fait nous les filles normales? Il parait que la solution c'est l'acceptation. Mouais, on en parlera dans 10 ans, en attendant qu'est ce que je fais?

Alors me voilà mitigée. Je veux être en bonne santé, mais si je prends 3 kilos on me demande si je suis enceinte. Alors fatalement le tombé de la robe Chloé c'est moins bien (bien que je n'ai pas vraiment les moyens d'avoir la robe Chloé)

Je ne méprise pas miss Richie,je ne la juge absolument pas, j'ai juste de la peine pour elle.


POURTANT ON M'AVAIT DIT QUE C'ETAIT SIMPLE



Je suis de celles qui ont choisi un Mac parce que je ne comprends rien à l'informatique. Mais vraiment rien. Et sur PC c'est vraiment la galère pour trouver quelque chose.
L'inconvénient d'être habituée à autant de simplicité c'est que tout me parait dur dés qu'il faut appuyer sur 2 touches et demi.
Exemple: le truc du blog (à savoir, le mode d'aide de blogger, je mets toujours le mot "truc"à toutes les sauces) m'explique bien comment je dois faire pour mettre des liens sur mon blog, mais après une tentative, puis deux, puis trois...Le résultat c'est que rien ne s'affiche. Je vais essayer de me dépatouiller (on devrait employer ce mot plus souvent. un peu comme "peigner" que j'aime particulièrement).

Sinon si quelqu'un tombe, par le plus grand des hasards sur ce blog, et s'il est capable de m'aider un peu, je suis preneuse.

PS: j'ai bien conscience que la photo publiée à côté de cet article n'a aucun rapport, mais je me suis dit que ça ferait classe. genre "houlala, la photo est pas cadrée, mais qu'est ce qu'elle est jolie quand même..."

PS bis: La photo c'est pas moi. c'est Kirsten Dunst. Et même si cette photo fait genre "houlalala je suis super copine avec des gens célèbres qui jouent dans Spiderman" ça n'est pas le cas. Je vis en Province, et comme chacun sait il s'y passe des trucs quand même, mais pas des trucs avec Kirsten Dunst.






SI ON PARLAIT DE MODE...

Enfin si je parlais de mode

_De celle que j'ai,
_De celle que je vais bientôt avoir,
_De celle que je n'aurai jamais (sauf si je me mets à voler, ce qui techniquement n'est pas exclu sauf que j'ai super peur de me faire gauler)
_De celle que je fais de mes mains. Alors attention à vous Alber Elbaz, Marc Jacobs, Alexander Mac Queen j'arrive! Bon ok, j'en fais un peu trop. nettement trop!

Une Chic Fille All rights reserved © Blog Milk - Powered by Blogger