LA MAUVAISE FOI…

Quand il s’agit de faire du shopping la modasse est encore plus de mauvaise foi qu’un macho justifiant son attitude à sa femme qui fait la vaisselle…
Et plus les arguments sont au taquet mieux c’est !
Florilège d’excuses de la plus courante à la plus inattendue…
1) « Si je m’achète ce génial manteau Manoush en lapin, je jure sur la tête de ma première paire de Jacobs que je ne m’achèterais plus rien pendant 4 mois… »
Alors ça, c’est vraiment tout nul comme argument mais ça ne m’empêche pas de l’utiliser régulièrement pour me donner bonne conscience. Comme si vraiment j’allais être capable de ne plus aller chez H&M pendant 4 mois, alors que déjà au bout de 72 heures, toute tremblante de manque, je me traîne chez mon meilleur ami suédois à la recherche de la robe parfaite pour mes prochaines 24 heures(je suis une junkie). Depuis qu’H&M fait partie de notre PMF (paysage modesque français) je me lasse de plus en plus vite des tendances…

2) « Ais-je le choix !!! Je ne peux pas vivre sans ce manteau en lapin ! Il est le seul à pouvoir me rendre super canon ! ». Argument tout en mesure, sans exagération. Et le pire du pire c’est que je le pense. Un peu mais quand même ! Évidemment qu’en y réfléchissant je sais bien que j’ai vécu 27 ans sans, mais maintenant que je sais qu’il existe ce manteau je me demande bien comment je vais pouvoir faire pour vivre sans lui… Attention digression !!!
C’est un peu comme quand des philosophes grecs (dans leur grande sagesse) nous expliquent qu’il ne faut pas avoir peur de la mort. Nous : « ben si un peu quand même, on a peur ! » Eux : « Non, non, pas la peine. Il ne faut pas avoir peur de ne plus vivre, tu n’as pas existé pendant des millénaires, et ça ne t’a pas posé de problème ? Alors ça va maintenant, arrête de faire ta nunuche ! » Nous : « ben oui, c’est vrai mais je ne pouvais pas savoir ! »
Et ben pour le manteau, c’est pareil, il ne me manquait tant que je ne savais pas. Maintenant que je sais la vie sans lui est inenvisageable !

3) « Il fait froid. Il me faudrait un nouveau manteau !!!! J’ai plus rien à me mettre » !
À ce moment, on cherche une approbation extérieure. En l’occurrence pour moi, mon amoureux. Comme il m’aime follement, il va sûrement comprendre mon désarroi. Et il ne veut pas que je prenne froid alors il va me soutenir…Et je ne comprends pas pourquoi, mais il ne me suit jamais dans mes délires. Un amoureux qui essaie de structurer mes envies et leur donner une justification rationnelle, c’est nul !!
Pourtant je trouvais que je m’en étais bien tirée avec cette histoire de météo…

4) « Depuis que j’ai acheté ce khôl Guerlain, je n’ai toujours pas trouvé de manteau à assortir à mes nouveaux yeux ! »
Cet argument-là il est nul, mais parfois on est à court… Et l’on dit n’importe quoi !

5 ) Si mon amoureux me demande de vite partir en vacances dans l’Himalaya, ou plutôt dans ma réalité à la Bresse dans les Vosges, il faudra bien que j’ai un manteau qui ira bien avec les paysages enneigés. Mais ce bachi-bouzouk (mon nouveau héros est le Capitaine Hadock), il ne m’emmène jamais à la neige…Il fait tout pour me mettre des bâtons dans les roues.

6) Je suis une acheteuse compulsive, moi, il faut bien que j’achète encore et encore et encore…


7) « Bon je m’en fous je l’achète !!! Je mangerai des pâtes au beurre toute l’année 2007. Quelle bonne idée ! »

8) Mais au fait je l’ai toujours pas acheté ce manteau Manoush…Je deviens sage ou quoi ???

La photo est tirée de Face hunter

PSYCHANALYSE DU JEAN’S…


Mon attachement aux vêtements a toujours été présent dans ma vie.
En primaire, ma mère m’avait acheté un pull POIVRE BLANC kaki (ça va, j’avais 9 ans et à l’époque, c’était un peu à la mode !). J’étais si fière et heureuse d’avoir ce pull que je ressentais une boule de félicité dans mon ventre. Cet état de joie a sûrement déterminé mon rapport à la sape !
À ce moment, je me suis sentie tellement vivante (oui, je sais, il ne m’en faut pas beaucoup) que je cherche certainement depuis à reproduire cet état encore et encore et encore.
Le fait que cela soit un cadeau de ma mère à ajouter une valeur affective au pull tellement désiré. Ma mère n’était pas riche, et je savais que ce pull, elle ne pouvait pas vraiment me le permettre… Sacha Guitry disait en substance que l’important n’est pas d’être riche mais de paraître riche. Ma mère, l’espace d’un instant m’avait permis de paraître riche. Un peu mais ça m’avait procuré tellement de joie que déjà en moi, s’est installé mon amour de la belle fringue ( et en 1988 quand on a 9 ans, POIVRE BLANC c’est de la belle sape !!!). Une joie que j’ai essayée et que j’essaye encore de reproduire à l’infini… Mais pour tout dire, je n‘ai jamais ré atteint cet instant. Plus jamais de boule dans le ventre… Pourtant, c’est pas faute d’essayer (j’achète toujours trop… Mais c’est quand même bizarre, j’ai jamais rien à me mettre ???).
Les choses s’aplanissent petit à petit, mais j’ai été plus qu’excessive dans mes shoppings rendant plus que frénétique n’importe laquelle de mes sorties en ville…Oui je sais, je suis un peu névrosée. J’ai déjà fait référence aux souvenirs de mode de mon enfance. Mais comme mon copain Freud a l’air de dire que tout se joue enfant alors je me suis dit que pour bien comprendre mon « addiction » il fallait que je fasse régulièrement des retours en arrière ! Et une chic fille met du temps à devenir chic. Les choses dans la vie d’une chic fille n’arrivent pas par hasard !

À travers ce tout petit événement de ma vie à moi, se dégage un élément un peu plus universel, LA MODE EST JUBILATOIRE , RÉJOUISSANTE. De tous les blogs que je lis, le premier adjectif qui me vient pour les qualifier, c’est PLAISIR. Un plaisir parfois honteux, mais un plaisir quand même. Et c’est ce qui rend la mode tellement addictive… Reproduire à l’infini cette joie ressentie après un achat particulièrement réussi… Mais il n’y a pas que le plaisir.
Pour la petite occidentale que je suis, chercher son look, tâtonner, essayer, assortir c’est une manière de se trouver. Une façon de trouver son identité… J’enfonce des portes ouvertes puis réouvertes, je sais, mais ça définit tellement la manière qu’on a de se voir et surtout de se montrer au monde que je ne peux pas m’empêcher de trouver ça touchant. On est un peu les cabotines du macadam avec nos slims (plus pour très longtemps) et nos chaussures compensées. On joue nos rôles à la perfection. La modasse joue son rôle à la perfection avec distance et humour (mais ça reste quand même sérieux la mode !!!)
Le plaisir associé à la quête identitaire alors qu’on n’arrête de nous dire que ça n’est que de la futilité…

3615 MA VIE...

Comme vous pouvez le constater, je suis un peu moins présente ces derniers temps...
Je ne suis pas dans ma maison et c'est très compliqué de poster (je n'ai pas un accès internet!).

Bref, je vais essayer de poster quand je peux, mais c'est pas gagné!
Mais quand je reviendrai dans ma maison (bientôt), je serai fort bien. Je serai au top! Moi mais en mieux!!! Oui, je sais que je fais un teasing d'enfer et qu'il va falloir que j'assure derrière!!!!
Cela dit, j'en suis malade de ne pas consulter mes blogs préférés tous les jours et de pas lire vos coms...C'est vraiment nul la vie sans internet!!!!!
KOKOPUFF...

Ce mot ne vous dit a priori rien...Sauf si vous surfez régulièrement sur STYLE DIARY et là, il y a de grandes chances que ce nom et ces photos vous disent quelque chose! Je pense notamment à Balibulle et à Rosalie. Pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas Style Diary, c'est en fait un journal de mode où vous pouvez montrer au monde ce que vous portez au jour le jour. Vous vous prenez en photo vêtue (ben oui, nue, ça risque d'être un peu rébarbatif... Tout le temps pareil, ça n'a aucun intérêt pour Style Diary!!!) et hop, vous mettez votre photo en ligne dans votre page!! Ce site est vraiment incroyable tant les filles y sont inspirantes!

Mademoiselle Kokopuff est une jeune fille qui met son style en ligne, pour nous le commun des mortels. Elle vit à Manhattan et a une classe hallucinante (et sûrement un porte-feuille plutôt sympa...Tout ce qu'elle porte est créateur, et pas créateur H&M...Non, non!!).
Alors je vous montre un peu de quoi la miss est capable.
Evidemment toutes les photos sont tirées de son journal du style, STYLE DIARY DE KOKOPUFF... Et devinez quoi?? Pour vous, c'est plaisir des yeux!!!!











Monsieur le Diable, ceci est un appel pour vous! Si vous me permettez d'avoir cette petite veste en mouton, manches courtes, juste sublime, je veux bien vous vendre mon âme. A bon entendeur...J'attends votre réponse sur ma boîte mail!

OUH LA COPIEUSE....

Quand on parle de Sienna Miller, on pense à Jude, Londres, Edie et aussi et surtout Kate!
On se dit "Mais quelle copieuse cette Sienna, elle fait tout comme Kate. Et vas-y que je te mets des slims, des Ugg, des robes fleuries, des petits gilets masculins etc."
Et puis on rajoute "En plus cette fille, elle a une carrière ou pas. Elle est juste connue pour ses tenues géniales qu'elle ne fait que piquer à Kate Moss en plus".
Alors oui, c'est vrai que des fois le ressemblance est troublante! C'est vrai qu'elle n'a pas vraiment fait ses preuves au cinéma (elle sera à l'affiche de plusieurs films en 2007, FACTORY GIRL évidemment, mais aussi INTERVIEWS, STARDUST, CAMILLE et THE MYSTERIES OF PITTSBURGH ). Mais c'est aussi vrai qu'elle vient juste d'avoir 25 ans. Et si à 25 ans on avait une personnalité fashion autonome qui ne s'inspire de personne, ça se saurait.
Alors elle fait ce qu'elle peut et elle le fait finalement pas si mal que ça. Même si sa transformation physique pour FACTORY GIRL n'a pas grand chose à voir avec celle de De Niro pour RAGING BULL, elle a quand accepté d'effectuer des modifications pour le rôle d'Edie. Je suis presque sûre qu'un paquet de minettes n'aurait pas voulu couper leur tignasse pour un film!
Sienna a envie de devenir actrice et d'avoir une vraie crédibilité...Essayer c'est déjà bien, non?
Quant à sa crédibilité fashion tellement décriée ("ouh la copieuse," je rappellle) et bien le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle essaye aussi. Et que celle qui n'a jamais essayé de ressembler à Kate Moss (avec les sapes hein, parce qu'en ce qui concerne la silhouette, c'est moins abordable...) lui jette la première pierre.
Alors petit florigèle modesque de miss Miller... Réussi, même quand elle imite Alex Delarge dans ORANGE MÉCANIQUE...
PS: Oui je sais j'ai beaucoup traité Sienna Miller, et comme vous pouvez le constater, je change un peu d'avis...










LA "VRAIE VIE"...

Je sais pas si pour vous c'est pareil, mais moi, j'ai parfois du mal à envisager certaines silhouettes, aussi belles puissent elles être, dans ma vraie vie.
Par ma "vraie vie", j'entends la vie de tous les jours celle où je sors dans la rue, où il y a des vrais gens que je croise et avec lesquels je parle. Parce que j'ai aussi une vie fashion complètement fantasmée. Celle où je peux mettre tout ce que je veux, du court, du transparent, du très coloré voire les 3 ensemble (toujours ce nuage de mauvais goût qui flotte au-dessus de ma tête).
C'est vraie que ma vie fashion fantasmée est très personelle et je ne l'assumerais certainement pas au quotidien avec les vrais gens de le rue. Déjà que quand je porte des Moon Boots ou un chapeau on me regarde bizarre alors j'ai du mal à aller plus loin...

L'été prochain, il parait qu'on va porter du court. Du très court! Sauf que moi j'ai pas les jambes de Gisele Bundchen, ça se saurait!
C'est apparemment Prada qui a lancé le truc (la rumeur veut que les pantalons ne plaisaient plus, alors ils se sont dit "tiens, j'au une idée. Pourquoi pas ne rien mettre, ça va être bien pour le commun des mortels qui fait en moyenne du 42 ( donc du 46 italie). Idéalement seyant!!!")

Ben oui tiens, moi j'adore avoir les fesses à l'air. Sur une mannequin de 14 ans , pourquoi pas, mais moi, avoir les fesses à moitié à l'air ne fait pas partie de mes priorités modesques!!! Une culotte peut s'échapper à tout moment, et ça c'est pas classe
Sauf si, 1) Je me fais rallonger les jambes comme le font certaines chinoises (bonne idée, je ne fais rien en ce moment et comme j'ai déjà peur d'avoir un petit tatouage je pense que mon seuil de tolérance à la douleur est idéal!!!)
2) Je porte du très court, ok mais je suis toujours debout sinon j'aurai les fesses apparentes. C'est une excellente idée au quotidien. Au cinéma par exemple, c'est super pratique d'être toujours debout, ou chez le dentiste...Parce que les minettes que je vois en photo qui portent du très court, comme Sienna Miller par exemple, et bien elles sont tout le temps debout...Et en plus elles ont des gardes du corps. Fastoche comme ça, tranquille, belle et à l'abri des gros lourds dans la rue. Crâneuses, va!

Pour ma part, je préfère les robes amples pour cet été. Classes, camouflantes (c'est toujours ça de pris aussi!) et girly à mort! Alors je sais que dans la vraie vie, je vais en trouver plein chez "l'ami suédois" et "l'ami espagnol" (référence à notre nouvelle bible à toutes, initiée par Balibulle) mais dans ma fausse vie fantasmée de jeune fille riche et mince j'adorerais acheter plutôt chez les créateurs. Alber (photos 6 & 7), Stella (photo 1), Eley Kishimoto (photo 2), Undercover (photo 3) Véronique Branquinho (photos 4 & 5), Anna sui (photo 7)en vous remerciant d'avance de continuer à alimenter ma vie rêvée...Ca me fait un bien fou!!!J'ai fait une petite exception pour Lanvin, court mais tellement sublime...








Et je verrais bien ces chaussures à mes pieds...


Pour faire ma Mary Poppins...

Les photos sont tirées de STYLE.COM et du COBRASNAKE

20 ANS...

Je l'avais lu sur plusieurs blogs mais j'avais un peu de mal à y croire, mais en fait si... Le magazine 20 ans, c'est fini. Et c'est nul!
20 ans a été ma première révélation magazinesque (je passe sur ma période Starclub, Ok podium et Bravo Girl qui ne me mettrait pas particulièrement en valeur!).
Je me souviens de moi dans mon lit le soir à pouffer de rire. C'était décidemment le magazine le plus drôle. Vraiment!
Et un des seuls à ne pas se prendre trop au sérieux...Et ça c'est un vrai signe d'intelligence. Je vais même aller plus loin, je pense que le ton de la plupart des blogs féminins est directement issu de ce magazine (bon je ne vais pas généraliser mais pour moi c'est un peu vrai).
J'ai 27 ans aujourd'hui et je n'en loupais pas un, même si mon amoureux me persuadait que je n'avais plus 20 ans (quelle délicatesse...). Bien évidemment je me rebellais et disais à mon mec qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. 20 ans n'est pas niais... Je trouvais les pages mode rigolottes, les horoscopes surréalistes, les articles psycho marrants... Alors c'est bizarre parce que 20 ans n'est ni une personne ni un concept, mais ça fait chier quand même de ne plus le lire!
Donc petit hommage à un magazine qui a toujours été à part. Frais et rudement drôle (oui je sais ça fait 3 fois que je répète drôle...)
ARRÊTEZ DE CRÂNER!!!!

À BAS LES CRÂNEUSES!!!À BAS LES CRÂNEUSES!!! ON EN A MARRE!!!NOUS DES FOIS ON EST MOCHE!!!




Y'en a marre des filles toujours parfaites de chez Sartorialist.
Non mais c'est vrai quoi! J'ai toujours l'impression qu'elles habitent leurs vêtements. Qu'elles ont la grâce, alors que moi pendant ce temps j'ai mauvaise mine et que j'essaie 29 tenues par jour en me demandant à chaque fois ce qui m'a pris d'acheter ça chez H&M...
J'ai même calculé hier l'argent que je laissais par mois au magasin suédois et je me suis dit que j'étais certainement responsable de l'augmentation du P.N.B de la Suède...Si, c'est vrai!
Il faut que ça cesse!

Comme on peut le voir, je suis très inspirée en ce moment. Un petit moment où la presque depression gagne du terrain...Alors on ne me traite pas! En vous remerciant...

PS: En fait je mens, je les trouve vraiment belles ces filles...Sans crâner!!

TATOO OR NOT??? THAT IS THE QUESTION...

Une chic fille est versatile. Elle change d'avis à peu près toutes les 8 secondes et demi! Super.
Et toutes les 8 secondes et demi je change d'avis sur le tatouage. Je trouve ça drôlement beau à un moment et à un autre je trouve toutes les raisons du monde de ne pas céder à l'appel de l'aiguille!
En plus, une chic fille est hypocondriaque, ce qui n'arrange pas les affaires du côté plus trash de la même chic fille (non, je ne fe vais pas répéter le nom de mon blog toutes les 8 secondes et demi...Après je risquerais de changer d'avis!)

La lassitude n'est pas la raison première de mon hésitation, parce que j'aimerais plutôt l'avoir dans le dos ce fameux tatouage que je n'ai toujours pas.Et comme chacun sait le dos, on le voit pas sans arrêt.
C'est juste que la banalisation du tatouage me fait parfois penser que les "rebelles" sont celles qui finalement n'en ont pas.
Non pas que je veuille me rebeller, mais rentrer dans le moule est loin d'être mon envie première (et celle ou celui qui me répondra que c'est trop tard aura parfaitement raison...Je suis un robot comme un autre en slim, low boots et serre-tête...ça va c'est bon, je sais...)
Mais pour tout dire la vraie raison, c'est que j'ai peur d'avoir mal...Et je suis sûre que ça fait mal...Y'a t-il des tatoués dans mon lectorat, si oui dites-moi, ça fait mal??? À quand l'anesthésie générale pour les tatouages!!!
Donc pour ma part j'aimerais des étoiles dans mon dos (avoir la galaxie sur soi est une idée que je trouve vraiment belle). Et je ne veux ni dauphin ( le revival 80's n'inclut pas ça...Désolée!) ni le prénom de mon amoureux (ça va pas la tête, je suis une enfant de divorcée et le concept de l'APTSD (l'amour pour toujours sans divorce) je m'en méfie...)
J'ai mis 15 minutes pour écrire ce post, alors je laisse aux math sup math spé faire le calcul de tous mes changements d'avis... Oui, ça fait beaucoup. Je fais pas semblant d'être versatile!


LIKE A ROLLING STONE...

Non je ne vais pas parler ici des t-shirts à langue pendante que l'on voit partout...désolée...
Il sera plutôt question ici des filles à rocker. Il est bon de préciser que Kimberly Stewart ne sera pas de la fête. C'est vrai quoi, si Rod Stewart était un rocker ça se saurait!!!
Alors par filles j'entends progénitures, pas groupies (qui étaient monnaie courante dans les 60's. Mais comme il était surtout question de prouesses sexuelles entre les groupies et les rockers, ce post risquerait de virer salace et ça n'est pas mon but...).
Bref, je voulais surtout parler de 3 filles. Filles de Mick jagger et de Keith Richards, j'ai nommé Jade, Elizabeth (appelons la Liz) et Theodora.
À les voir tellement lookées, mimi à mort et en même temps tellement décontract', je me demande bien pourquoi mon père n'est pas une rock star...La vie aurait été plus simple...D'un point de vue vestimentaire, parce que la drogue, les groupies, l'absence et les fans ça aurait peut-être été un peu nul quand même!!! Mais comme je suis futile, m'en fous...J'aurais bien aimé malgré ces petits inconvénients.

Jade elle vit à ibiza. Elle fait des bijoux, boit des apéros chez Dolce & Gabbana et adore les produits du Docteur Hauschka (ça nous fait déjà un point commun) et poser avec sa petite famille au bord de la piscine... Et puis Jade elle a vraiment une culotte géniale!!!




Jade elle est vraiment canon...

et il y a Liz aussi. La soeur de Jade. Elle vit pas à Ibiza. Elle adore les sacs Jérôme Dreyfuss et les t-shirts vintage. Elle aime se promener dans les festivals rock (ou moins rock) avec ses longs cheveux bruns qui flottent au vent (oui, ce post se veut bucolique). Des fois même elle fait la mannequin pour Lancôme et pour des créateurs...Comme elle est canon, ça va ça passe! Même le poil sous les bras passe...Alors que c'est quand même le test ultime.




Les 2 papas étant amis, Liz et Theodora ont rapidement jouer à la marelle ensemble. Et au loup. Et à l'élastique. Et puis après elles ont posé ensemble pour le magazine Nylon. Nettement plus glamour que ma photo de classe de 4ème avec ma copine (et mon prof d'histoire géo moche!)


Et on arrive à ma chouchoutte. Theodora. Ses longs cheveux blonds. Sa bouille. Son look. Je la trouve vraiment classe. Dans le dernier Vogue (à ce propos une question qui n'a rien à voir mais Vogue et Jalouse ont déposé le bilan ou quoi! Rien depuis longtemps...) elle avoue avoir le même sac depuis des années (le Rykiel rayé en velours ras qu'elle a eu à son anniversaire).
Theodora elle est un peu comme nous. Elle peut se payer tous les Chloé et les Balenciaga qu'elle veut mais non. En fait elle est pas comme nous, parce que même le cadenas du Paddington, moi j'aurais du mal à le payer.
Et puis comme elle est canon aussi, elle a fait un peu sa mannequin pour Morgan...




Pour les filles de rockers, c'est quand même drôlement fastoche!!
 

Une Chic Fille © All rights reserved · Theme by Blog Milk · Blogger