LES JOLIES COLONIES DE VACANCES...


Hé les filles je m'en vais... je pars demain pour 3 semaines en Bretagne (à Coëtquidan pour celles qui maîtrisent la géographie et qui ont donc parfaitement conscience que je ne vais pas revenir pain d'épice de la peau!)
Donc je vous fais des bisous, je ne pourrai pas poster (ou 1 tous les 37 du mois... Ouais même pour les expressions je fais mon intéressante...)
La photo est du Cobrasnake et si quelqu'un a des infos concernant un magasin où on peut acheter des glaces comme ça je suis preneuse... La glace que même si la fille la plus casual du monde elle la mange, elle sera over-trendy...
Allez hop, re La bise...


OBJECTIVES LES FILLES...

"MFFF...7h30... MFFF... Je détèste le matin... Enfin je préfère le matin de 10h30 à celui de 7h30... J'sais pas pourquoi mais c'est mon corps qui me fait comprendre sa préférence par le biais de mes yeux. 7h30 très enflés, 10h30, beaux yeux à Pâques!...
Il est où... Ok, il est rechargé, j'peux enlever la prise. Même pas peur d'abîmer la prise avec cet aimant... C'est l'invention du siècle pour les maladroits ça..."

Ouvrir le sésame blanc, c'est la première chose que Lola fait le matin. Elle scrute son Netvibes de fond en comble.
"Mails checkés... Que de la pub, pas de copain... C'est bien ça change un peu!! À mes copines maintenant!"
Depuis qu'elle a découvert la blogosphère, elle a l'impression de ne plus végéter dans son trou paumé. Elle fait partie du monde. C'est comme si elle vivait à la capitale sans la pollution, les lourds dans le métro et les pigeons borgnes (spécialité parisienne)... Elle est à la capitale, sans cotôyer Paris.
Avec l'aide de ses copines virtuelles qu'elle abrite "gracieusement", Lola a le sentiment d'être au top de la Hype.
Annette Messager pas vu, mais c'est comme si elle avait fait à saut à Beaubourg quand même...
Les sorties de défilé elle peut pas les voir... De toutes façons, elle se perdrait pour y aller... Le train ça va encore mais le métro elle trouve que ça ressemble plus à une toile d'araignée qu'à une évidence ferroviaire... Alors elle va voir Géraldine et Garance, ses copines qui montrent plein de belles photos...
Les velibs s'appellent chez elles des vélos. Ou au pire, des bicyclettes. Et pis le truc c'est qu'elle, elle peut pas les laisser n'importe où, elle est obligée de les ramener chez elle sinon aucune chance d'en avoir un autre... Mais c'est pas grave, elle voit bien aussi chez ses copines parisiennes que c'est pas tout rose le concept "vélib"...

Avant la blogosphère, y avait bien ses lectures magazinesques qui la remplissaient... Sauf que Lola, en les feuilletant, elle était encore plus frustrée qu'avant. C'est comme une vitrine à laquelle elle ne peut pas avoir accés. Quoi qu'il arrive, elle se sentait has-been... Des bons plans c'est pas qu'il en manquait, mais Lola est lucide mêmes si chez elle un velib s'appelle un vélo.
Elle se demandait toujours si ce qu'elle lisait en terme de "bons plans géniallissimes de la mort qui déchire et plus encore", était des vrais bon plans (...) ou juste des gens qui avaient payé les magazines pour qu'on parle d'eux. Et c'est pas que la pub c'est nul, c'est juste que l'argent rend pas forcément objectif de l'avis... Pas bête not' Lola.
Alors que la blogo, elle, elle se fait pas (normalement) payer pour dire ce qu'elle veut. Des vrais bon plans même pas subtilement suggérés par des gens qui veulent vendre... Alors elle sais que ça arrive, mais c'est pas le plus courant... Lola prie pour que ça reste comme ça... Un peu capitaliste soit mais en tous cas relativement objectif de l'avis... Et force est de constater que ça marche sur Lola... elle fait que consommer depuis que ses nouvelles copines sont arivées dans sa vie.
Tiens, par exemple, Sarah elle a drôlement bien vendu la marque Lush qui a bien l'air de déchirer sa mère... Hop 33 Euros dans son panier... 33 euros de savon à la coupe parce qu'elle a bien senti l'emballement de Sarah.
Avant ça, il y avait eu Punky B avec Le fond de teint qu'on attendait toutes depuis la nuit des temps... Rien que ça. Et là, dans le cas de Punky, Lola aurait tendance à dire "entre autres" parce que laisse tomber les bons plans de la modasse... Y'avait le jean's pattes larges, le pantacourt qui n'en est pas un sinon c'est moyen glamour, les ventes privées et tout et tout...
Et puis y'a aussi Balibulle qui en a des plans qui font que donner des envies à Lola... Et pis elle pourrait continuer comme ça longtemps... Ah oui y a Brume qui donne des sacrées idées pour améliorer la belle beauté de Lola...
Et quand elle lit, Lola elle se sent vachement plus en confiance... Elle se dit que si ça marche sur ses copines qui font partie du commun des mortels ça devrait fonctionner sur elle aussi...
Et pis si les bloggueuses elles parlent de tout ça et de leur efficacité, Lola elle est au taquet, elle y croit dur comme fer... Comment ça elle est nunuche not' Lola... Pas du tout, elle fait confiance, c'est tout!

PS: Comment ça elle fayotte not' Lola, bien sûr que non, elle est reconnaissante... On ne l'a pas encore traité, mais elle préfère anticiper, on ne sait jamais...

PUMP UP THE JAM...

C'était le temps où on écoutait Technotronic et Blackbox... Que du bon synthé qui va bien avec des chanteuses interchangeables en veux-tu en voilà... Qui se souvient de Corona et de son hymne hédoniste, "The Rythm Of The Night"??? Moi à fond que je me souviens, j'étais en 4ème et une de mes copines, appelons-la Elodie, qui avait un amoureux et qui, quand elle entendait le titre de Corona, me regardait vaguement émue en me disant, "c'est notre chanson!!!"... C'est notre chanson non mais c'est pas sur-pathétique d'avoir une magnifique chanson de Dance comme hymne à l'amour... Mes grands-parents avaient Dalida, nous en 4ème C, c'était Corona... Et en 5ème D c'était le slow de Benny B ("Dis moi bébé pourquoi t'es aussi cruel, tu sais que la vie parfois être mortelle"... Comment je m'en souviens, j'sais pas, c'est que mon refoulement automatique n'automatise pas systématiquement pour les choses qui me mettraient le plus en valeur).
Les années 90, c'était un peu n'importe quoi dans mon collège. Tout pour le fluo, les baskets de mauvais goût, les jean's neige... Et j'étais bien contente que le collège se termine (c'est la pire période la pré-adolescence) et de passer à autre chose quesion look (dans mon cas du bleu marine, des paraboots et pis du 501... Top rock n'roll hein!). Hop on ne revient pas là-dessus... Jusqu'à ce que les 90's se disent "Et si on revenait les filles... Y a un peu trop de sobriété là, non? Elles vont prendre cher les modasses. Et si on était super vicieuse, on reviendrait avec le fluo et les bananes..."
Whaou, quelle idée géniale!!!!
En surfant chez Le Cobrasnake on peut voir ce qu'on aura envie de mettre bientôt. Au début on se rebelle en se disant "ça, moi, jamais, plutôt mourir nue..." et puis finalement on se soumet... Comme avec le vernis écaillé, les Wayfarer et les chaussures de Mary poppins... Bon, 2 ou 3 trucs en fluo, pourquoi pas, mais la banane je m'esclaffe, "Non les filles faut pas déconner. Et pis j'ai plus 16 ans et pis moi j'ai connu la mode des bananes... Point trop n'en faut!!!"
On va toutes se soumettre ou pas???? Non, par pitié, pas de banane fluo....

BRUSHING OR NOT BRUSHING...

Alors je ne vais m'adresser qu'aux jeunes filles (oui jeunes, parfaitement... Comme moi quoi!) à la tignasse bouclée. Bon les autres peuvent survoler quand même ce post, parce que sinon je ne vais pas m'adresser à grand monde!
Hier, coiffeur pour balayage californien... Enfin californien du pauvre parce que ça fait un certain temps que je ne vais plus chez Dessange, le seul et unique faiseur de véritables balayages californiens...
Bon je ne vais pas analyser les nuances de faisage du balayage de mon coiffeur, ça n'a aucun intérêt!
J'ai les cheveux bouclés, j'en ai assez parlé, tout le monde le sait. Les coiffeurs sont, pour la plupart, des vraies patates quand il s'agit de manier la boucle. Ils disent tout le temps qu'ils savent, sauf qu'en fait ils savent rien et tentent de me faire la coupe de Tina Turner au mieux et celle de Lorie au pire... Au mieux, si vous voyez ce que je veux dire, ça ne veut pas dire que j'ai particulièrement envie de chantonner "you're simply the best" devant mes amis dépités.
Je me suis donc résignée et ai pris le parti de ne plus me couper les cheveux. Parce que comme j'ai une tignasse avec 300 milliards de cheveux, les coiffeurs me suggèrent toujours de les "dégrader"... Sauf que moi je kiffe avoir un tour de tête qui fait 387 cms de diamètre. Bon ça n'a pas toujours été le cas. J'ai même achété les plaques qui chauffent et qui lissent... Mais qui surtout défoncent les cheveux. Vive la paillasse des champs en cette période estivale!
Je radote encore là, parce que j'ai parlé de mes cheveux il y a pas si longtemps.
Donc hier, monsieur le coiffeur me dit de passer à l'avant du salon pour le brunshing.
"-Ben désolée mais je ne sèche pas mes cheveux... Pas par radinerie hein, c'est juste que mes cheveux ne supportent pas les sèches-cheveux. Alors le brushing, vous pensez bien...
-Ben s'il faut les lisser il faut bien les sécher... Je peux essayer juste avec mes doigts mais ça ne marchera pas super bien!
-Ah je crois qu'on s'est mal compris, je ne veux pas de cheveux lisses. Comme mon ADN a décidé comme une grande fille de me les donner bouclés, je m'adapte!
-Ah d'accord (regard vaguement méprisant...)"
Oui désolée jeune homme j'ai pas envie d'avoir les cheveux de tout le monde alors comme la nature m'a aidée, je m'en accomode bien... Je fais la maligne grave là, mais ça fait pas bien longtemps que je suis contente de ce que j'ai... Donc je me la crâne!!
Alors hier ça s'est passé comme ça précisemment (sauf pour l'histoire de l'ADN, n'exagérons rien...) et les autres fois aussi! Pourquoi les coiffeurs ils font que me dire qu'il faut lisser mes cheveux. Il m'a même dit hier que le sèche-cheveux c'était pas si mal pour mes cheveux... Oui Bobby, je lis la presse féminine et les blogs moi et certainement que la grosse chaleur rapide c'est bien pour les cheveux secs et bouclés dans ton monde mais pas dans le mien.
Donc on a qu'à dire qu'on est pas obligé de toute se ressembler capillairement... Le samedi est un nouveau jour où je dénonce... J'm'en fous, j'ai pas peur!
Vous avez vu comme je suis méga-bonne quand je mange une éclair au café avec mes talons rouges dans ma cuisine... Oui je ressemble vaguement à ue certaine Scarlett, c'est pas de ma faute, je suis son idole, elle m'a tout piqué. Les américaines n'ont vraiment aucune personnalité
... Copieuse va!!!

PLUS JAMAIS DÉPRESSIVE...


Pour les grands maux, les grands moyens...
Prozac, non merci. Tranxen, pas la peine, je crois que je suis "guerrite". J'ai trouvé le remède miracle à nos baisses de forme (enfin à mes baisses de forme, mais je préfère généraliser, j'me sens moins pathétique), Smiley. Le parfum Smiley que même si on le porte on va vachement mieux et qu'on peut vagabonder dans la pollution citadine en se cognant à plein de grincheux avec le sourire et l'esprit fort léger. En mode nigaud quoi!
Vous voyez ce que c'est le mode nigaud? Je vous dresse le tableau. il pleut des cordes, il est 8 heures du mat, tout le monde part au taf, avec la marque de l'oreiller et l'oeil vif du réveil et v'là pas qu'on croise une nunuche trop contente de la vie. Elle sourit tout le temps, chantonne, et a des étoiles plein les yeux... Ben ça c'est le mode nigaud. Nigaud pour les aigris, mais nigaud quand même. La joie de vivre passe toujours pour de la niaiserie, alors que pas du tout... C'est soit la drogue, soit Smiley.
Comme Smiley est nettement meilleur marché que la consommation de crack, j'ai fait mon choix.
Hop, hop, j'avais repéré il y a quelques temps ce parfum chez Sephora parce qu'il y avait la jolie Vahina Giocante sur la boîte. Et comme je suis une pure enfant de la pub, je me suis dit que si avoir ce parfum pouvait me donner le sex-appeal de la miss je veux bien en acheter un Jeroboham... Sauf que, et désolée de dire que c'est de la pub mensongère, je ne ressemble pas à la Vahina quand je le porte (c'est pas un prénom qui dit trop que tu vas être bonne ça?)...
En revanche (ouais j'adore dire "en revanche" plutôt que "par contre", ça fait plus je me la crâne!) le parfum est vraiment bien... Voilà ce post est fini. Tous ces méandres lexicaux pour rien... Non, ça va je développe.
Je suis très difficile en parfums, la plupart me donne la nausée, mais là j'adore... C'est frais, fruité, pas entêtant et si en plus ça me rend heureuse de la vie, j'ai envie de dire BANCO...
Donc dépressives du monde entier, on a qu'à juste changer d'eau de cologne et la vie sera belle. On pourra se mettre en mode nigaud...Smiley le parfum qui remplace le Prozac va nous rendre tous niais... Let's go to the Nigaud Power...
Au delà du pathétisme de mon humour, Smiley sent rudement bon et je trouve que c'est vachement poétique comme idée... Les odeurs qui nous rendent meilleurs, moi je dis BANCO!!!!

"BONJOUR MADEMOISELLE...

...Vous êtes fort charmante! J't'offre un vere!"
C'est pas à moi que ce plan drague est destiné, mais à cette jeune demoiselle court vêtue. Court bien vêtue d'ailleurs!
On nous l'a assez rabaché, cet été pour être au top de la hype attitude branchée de la life jusqu'à la mort, il faut avoir les jambes à l'air. Et plus elles sont à l'air mieux c'est!!!
Ce qui nous met une nouvelle fois face à la terrible injustice morphologique. Injustice qui change d'aspect à chaque saison soit, mais qui exclut toujours certaines silhouettes (comme je maudis la mode des décolletés plongeants... ca c'est mon injustice morphologique. Je nage du buste, quoi qu'il se passe!!).
Les jambes à l'air c'est pas mal quand même. le court c'est pas mal aussi, sauf si on se cogne toutes les 24 secondes à tous les coins de table de sa maison que pourtant on est sensée rudement bien connaître parce qu'on y vit depuis quelques années. La maladresse n'a même pas la décence de s'adapter à son environnement. Traîtresse va! Alors je passe sur les grands moments de solitude après une chute ridicule en plein centre-ville, ou sur les pieds qui font que de se plier dans le mauvais sens quand on marche, ce qui a l'avantage de souligner la démarche féline et assurée, et vais plus m'attarder sur les stigmates de la maladresse.
Le beau temps revient, j'ai bien envie de mettre des shorts et des robes, sauf que... Sauf que c'est décemment pas possible, j'ai 32 bleus sur la jambe droite et 16 sur la droite (oui j'ai 2 jambes droites, pas super pratique au quotidien). Je me cogne tellement que j'oublie même comment c'est arrivé (et c'est à ce moment-là que la crise d'angoisse arrive: "si je me souviens plus c'est parce que je ne me suis pas cognée, et si j'ai des bleus, et ben c'est tout simplement le signe d'une grave maladie... " Diagnostic objectif, on est bien d'accord!)
Tout ça pour dire que les jambes comme accessoires super fashion c'est une bonne idée dans l'absolu. Mais, naïvement, on croit qu'il suffit de se galber la cuisse et de se masser la cellulite pour se parer de son plus beau short (et non, on ne met toujours pas de ceinture cloutée pour bien le faire tenir... On a oublié le fantôme de la ouille ouille ouille girl ou quoi??). Alors que non, il faut aussi se méfier de son environnement. Il faut apprendre à survoler le monde de son pas gracile, slalomer dans la ville avec grâce et élégance et certainement pas se péter la gueule toutes les 2 minutes parce ses pieds ont pas bien compris le sens dans lequel ils devaient marcher.
Conclusion: Si tu veux te la raconter avec tes belles jambes:
1) Arrête le saucisson Justin Bridou aux noisettes
2) Arrête de t'épiler avec un rasoir parce que c'est jamais nickel du poil... Et le short n'est pas un vrai ami pour la silouette. Il fait genre mais en fait, non!
3) Arrête de t'emmêler les pinceaux... Chute= effet à court terme, la honte et à long terme, des jambes violacées= "J'mets pas de short j'ai la honte des jambes! En plus, j'ai plus d'amis qui veulent se promener avec moi, parce qu'ils ont trop la honte!!"
4) Assume le court comme la fille en chemise d'homme dans la rue sans même la peur de se faire chahuter par de la testostérone en ballade.
5) Change de pays, il fait un temps tout pourri ici!
6) Si t'arrives vraiment pas à marcher comme ta mère te l'a appris, fais toi opérer de la maladresse et normalement, tout rentrera dans l'ordre!
La photo est de... Suspense... The Sartorialist

FOREVER RED...

Y'a le Elle qui en a parlé cette semaine.
Sienna et Mary Kate font que les porter à tout bout de champs (c'est comme ça que ça s'écrit!)
Ayé, j'ai reçu les miennes aujourd'hui...
Après les Wayfarer noires que je trimballais tout le temps dans mon sac, les petites soeurs rouges font qu'essayer de voler la vedette aux autres!!
J'ai eu des doutes quant à leur belle beauté... Et pis finalement elles tuent leur mère les Wayfarers en rouge... J'avais peur de ressembler à un gros cartoon ambulant, ben même pas...
Et comme mon Baloo kiffe encore plus la mode que moi, il me les a choure! Super!

PS: Encore pathétique du titre, hein?

DE BON TON...

" Mais avant c'était mieux écrit..."
" Ben c'est que des fois t'es moins rigolotte..."
"Oh lala, qu'est ce que tu te prends au sérieux, ça va, rigole 2 minutes et surtout te prends pas trop pour Kant, t'es grotesque!"
" C'est marrant que tu ais traité ce thème comme ça..."
"C'est quand que tu reparles de mode? Non parce que là, il n'y a plus vraiment d'identité!"
" Des fois tu parles pas très bien... Faut faire attention aux mots employés..."
"C'est indélicat ce que tu as pu écrire dans ce post là!"
" Ah bon, je ne savais pas que tu ressentais les choses comme ça, c'est marrant..."
" Peut-être que tu devrais écrire moins mais mieux... Ca perd en qualité! Enfin je dis ça je dis rien!"
"Oh lala, ils sont longs ces posts... Beaucoup trop!"

Vendredi 13 a parlé il y peu des implications que son blog a pu avoir sur son entourage. Ca m'a fait réfléchir et pis comme de par hasard, quand on se met à réfléchir aux choses, on se met à entendre des trucs.
Les phrases qui sont écrites au-dessus sont des phrases que j'ai entendues à propos de mon blog. Des amis et des inconnus. Et ça ne pose pas de problème qu'on pense ça de ce blog. Vraiment! C'est juste que ça m'intrigue...
Au début d'unechicfille, j'en ai parlé à tout mon entourage. C'était une aventure qui me plaisait et que je voulais partager avec mes proches... Et pis bon j'avais pas de lecteur et écrire dans le vide n'était pas mon but premier, sinon, j'aurais pris un bon Clairfontaine à spirales et aurais écrit à mes amis imaginaires.
Mon blog n'est pas ce qu'il était au départ. Il a changé. Je me suis intérrogée là-dessus, me trouvant souvent versatile du propos!
La seule exigence que j'ai gardée, c'est la fréquence. C'est une sorte d'impératif pour moi. Il faut que je publie souvent parce qu'en tant que lectrice de blogs, j'adore lire mes chouhouttes tous les jours. Ou presque!
Ce qui explique beaucoup d'approximations, d'inégalités dans les posts.
Être lue met face à un truc bizarre. On est tiraillé entre ce que l'on veut faire et entre ce que les autres attendent de nous. Des fois, ça me paume. Qu'est-ce que je fais là, ça va plaire ou pas? Je me prends pas trop au sérieux là? Je suis pas trop incohérente? Est-ce que ça intéresse?
Violette a repris cette phrase de La Fontaine ""Ne forçons point notre talent nous ne ferions rien avec grâce" et ça me parle maintenant. Non pas que j'ai un talent de folie que même que Proust il remballe ses gaules quand je prends mon clavier, mais c'est juste qu'à être trop dans des interrogations de "séduire l'autre", et ben je me perds. Je me force, alors ça donne du n'importe quoi! Et je n'aime plus ce que je fais parce qu'au bout du compte, je ne le fais plus pour les bonnes raisons.
Tenir compte de ce que l'on nous suggère ne veut pas dire prendre tout pour argent comptant... Point trop n'en faut j'ai envie de dire...
Et si ma tête est vide d'idées c'est aussi parce que je sens autour de moi une sorte d'exigence qui, je trouve, n'a pas vraiment lieu d'être...
Et pis surtout, je suis inégale du propos. C'est comme ça, je l'ai toujours été dans tous mes aspects, et ça ne m'inquiète pas plus que ça.
Il faut juste que ça soit moi qui décide, et que ce que j'entende ici et là ne m'influence plus tant.
Parce que, et ça sera désormais le slogan général de ce blog... " C'EST MON BLOG, JE FAIS CE QUE JE VEUX! C'EST MOI LA CHEF!!!"
Attention ça ne veut pas dire que je dirai Fuck à toutes les suggestions et remarques, c'est juste que ça ne primera pas... Oui, on est bien d'accord que j'essaie de me convaincre toute seule!
Je suis la seule nunuche à ressentir ça ou c'est pareil pour vous et vos blogs?

Je pars quelques jours aux Seychelles... (Bon ok dans la vallée de la Meuse, mais l'idée est là!) Alors je ne pourrais pas poster avant quelques jours... Sûrement vers le 24, 25... Sachant que le 25 il m'arrive chaque année un truc, qui ne peut jamais être celui de ma mère... Oui je veux bien une Dodge Viper parce que ma Clio va moyen bien ces jours-ci... En vous remerciant...

MODÈLE EN HAUTEUR...

Devant Secret Story (vendredi soir seule devant des nazeries = t'as pas de copain!) je suis hallucinée par les gens... 17 mots de vocabulaire, des soupes de nibards, des bodybuildés ridicules et je m'arrête là parce qu'au contact de tout ça je n'ai plus que 20 mots dans la tête (ce qui fait toujours 3 de plus que les secretstoryers...).
Bon dans l'absolu j'm'en fous et pis surtout je pourrais regarder autre chose parce que je suis l'unique responsable de mon auto-abrutissement... C'est juste que ça me fait penser au fameux truc des modèles. Ceux qu'on a et surtout ceux qu'on a pas mais que ça serait peut-être mieux quand même, ne serait-ce que pour la poésie du truc.
Bref... Alors moi perso je me tate à pas prendre Laly comme modèle de vie (une des filles dévêtues et vaguement nunuches de Secret machin...) et pis finalement non je révise mon jugement et je préfère choisir Virginie. Pas la Virginie qui était en 4ème C avec moi et qui avait une permanente pas très réussie, non non, Virginie Despentes. Je suis pas pote avec elle, je ne la connais même pas, mais je surkiffe cette fille...
Et la raison principale de mon surkiffage c'est sa liberté. Elle s'en tape à mort de ce qu'on peut penser d'elle Virginie. Survulgos, elle s'en tape. Mal coiffée elle s'en tape. À contre-courant, elle s'en tape. Féministe et en même temps contre les féministes, même pas peur...
J'vois bien que dans un blog de mode (qui l'est de moins en moins on est bien d'accord!) parler de Virginie Despentes c'est complètement hors-propos. Et pis elle n'est pas un modèle pour la plupart des filles... Pas girly pour un sou, virile au taquet, pas dans une séduction permanente ... Elle ne ressemble pas à La Femme idéale. Sauf que moi je la trouve complètement femme. Dans une vraie reflexion sur sa féminité et sur la féminité.
Alors je sais bien que plein de nanas ne sont pas dans un combat "féministe" quotidien. Je sais bien aussi qu'il m'arrive d'être trop vindicative "ouais y'en a marre d'être moins payée que les mecs...
-"Marie tu veux bien faire la vaisselle, je l'ai faite 2 jours de suite...
- Non je suis pas ta bonniche" (le féminisme peut être un bon argument pour les moments de feignantise... Ouais j'vous file un tuyau... Mais surtout faut être crédible hein!)
Je sais aussi qu'il faut mieux être subtile du féminisme sous peine de passer pour une frustrée agressive. Tout ça on sait, mais y a quand même un juste milieu. Pas la peine de se couper un sein pour tirer à l'arc, mais pas la peine non plus de devenir des nunuches tout en nibard incapables de savoir quelle est la date de la prise de la Bastille ( vrai exemple des secretstoryers).
Bon ben je dis ça je dis rien hein... Perso, je choisis le camp de Virginie (sauf que je suis moyen rock n'roll, mais l'idée est là) parce que la soupe de nibards, point trop n'en faut... Et pis bon, je suis pas un bon légume pour la soupe, pas assez mûr!


SAME POSH...

En regardant les photos de Vic' (ouais j'adore être familière!) Beckham, j'ai toujours le sentiment qu'elle est pareil que la veille. Elle n'est pas de celles dont on dit "ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre...". Et le seul mot qui me vient pour la qualifier, c'est baltringue. Non mais c'est vrai, elle passe quand même ses journées à baiser les pieds du capitalisme avec ses shoppings incessants. Même que les petits enfants du Bangladesh qui fabriquent ces sapes elle s'en tape grave... Alors que nous le commun de mortels, on est rudement plus engagés. On sait ce que c'est de consommer ethique grâce à H&M, pas comme cette sale egoïste de Posh! Tiens, ça me dégoûte...
Bref, elle passe ses journées avec sa carte bleue (qui d'après ce que j'ai entendu dire est rouge pour les riches de la life!) qu'elle dégaine comme une deglingo pour, au bout du compte, être sapée pareil que la veille... C'est pas du foutage de gueule.
Et j'ai juste envie de dire (c'est mon expression du moment... Je m'auto-lasse de moi tellement je le dis... On peut divorcer de soi? Parce que je dois dire que c'est une question que je me pose souvent: "Bonjour monsieur le chef qui décide des personnalités des être humains. Voilà, j'aurais une petite requête à formuler, est-ce que je pourrais changer de moi? Ben c'est pas que je suis entièrement insatisfaite, mais dire que je suis satisfaite serait quand même un grand mot... Bref, s'il y a du rab de personnalités sympas, pensez à moi en priorité, je suis une bonne gamine!") quel est donc l'intérêt de dépenser l'argent d'un hypothétique vaccin contre le Sida si c'est pour être tout le temps habillé pareil? Et pis tu te rattrapes même pas avec le bon goût... Baltringue va! Si vous avez réussi à lire la phrase avec la grande parenthèse juste au-dessus, je vous tire mon chapeau parce qu'elle est, à elle toute seule (la phrase), un sacré traquenard grammatical... Bon en même temps j'arrive pas à écrire sans digression... J'ai essayé j'vous jure, mais c'est peine perdue. Mes phrases sont au moins aussi brouillons que moi!
Petit florilège de sublimes photos, juste pour vos mirettes avides de sensations fortes et d'originalité... C'est moi où trop de moulant tue le moulant???





Oh ben non, elle est pas tout le temps habillée pareil.. Ca doit être sa trombine qui me lasse... Et pis, ben je peux pas vraiment dire qu'elle est inspirante, on est, comment dire... Pas vraiment dans le même registre... Je ne sais même pas ce qui m'a pris de mettre toutes ces photos... J'en ai de nouveau fait des caisses... Monsieur le chef des personnalités vous êtes là???

Americaneries...

Hola chicas del mundo. Comme il fait beau je me suis dit qu'une ambiance brésilienne ferait le plus grand bien à ce blog trop rose poudré... Enfin ambiance brésilienne surtout pour l'entrée en matière parce que pour le reste, je ne vais pas parler que de jaune, de vert et de strings... Heu d'ailleurs, mesdemoiselles les brésiliennes arrêtez de vous la raconter avec vos culs de déesse... Aucun rapport c'est vrai, mais je retrouve mon âme militante (et un peu jalouse c'est vrai...) et je me lance dans un autre combat qui changera la face nord du monde!!
Ah et je voulais m'excuser auprès des non polyglotte qui liraient ce blog, il faut savoir parler 24 langues au minimum pour comprendre le contenu de ce post!
La question que tout le monde se pose et que même vous avez coupé votre respiration pour être sûr de bien comprendre, c'est où je veux en venir...
Ben à la marque American Vintage, je croyais que c'était évident pourtant! Si personne ne suit, on va pas s'en sortir. Moi qui croyait qu'on avait enfin passé le cap du "on se comprend à demi-mot", je suis un peu frustrée de la life là.
(À méditer pour mon avenir bloggesque: comment je fais pour toujours écrire des posts de 334 kms pour dire pas grand grand chose????)
Parce que là au premier abord on se dit que ça va dénoncer grave alors que tout ce que j'ai à dire c'est que j'ai acheté un top et une robe American Vintage... Tout ça pour ça quoi! Teasing de ouf, pour 2 bouts de coton.
Ouais c'est vrai, mais attention pas n'importe quels tissus. Du coton de compet', des coupes amples sexy à mort et des couleurs délicieusement passées comme je les surkiffe! Alors, on peut plus rien répliquer là. Alors c'est vrai, j'ai les gougouttes et le boule à moitié à l'air parce que le coton est comment dire... Épais comme une lamelle de nuage passée à la rape à fromage... Ouais mais je m'en fous, parce que ça correspond complètement à ce dont j'ai envie pour le moment. Et comme dans chaque relation naissante, il y le moment où on doit faire des concessions et accepter les failles de l'autre... Alors cher American Vintage, j'accepte la vague nudité nécessaire au porter de tes vêtements mais point trop n'en faut hein! C'est assez comme ça, plus ça serait indécent.
Ah oui aussi message à mon banquier, est-ce que faire un prêt pour acheter toute la collec' American Vintage est un bon motif??? Ben je sais pas moi, j'ai jamais fait de prêt... Envoyez-moi un mail si oui, si pas de mail, je comprendrais que vous êtes une patate qui ne comprend rien aux filles...

ET SI STEVE JOBS AVAIT CHANGÉ MA VIE...


Avant l'informatique ça représentait trop rien pour moi... Un vieil Amstrad 6128 a l'âge de 9 ans avait eu raison de mon avenir de geekette. Je ne jouais qu'à Arkanoïd et tentais de changer la couleur du fond d'écran... Ca a duré 2 mois, avant que je ne me lasse de toutes ces touches et de tous ces programmes interminables pour faire apparaître une hirondelle même pas bien faite... Je n'étais pas dupe monsieur Amstrad!
Et puis période de latence... Une bonne dizaine d'années en dehors de l'évolution informatique. Mes seuls contacts avec la technologie se résumaient à mes cours de techno en 5ème avec monsieur Blondel (à ce propos, j'ai fabriqué cette année là un super clignotant à vélo qui déchirait sa mère... La grande classe. Du beau et du pratique). Il y avait des vieux Machintosh qui nous servaient à... Ben je sais pas bien à quoi ça servait mais j'aimais bien être dessus. Ca faisait genre je suis riche de l'ordi. Les Mac étaient rudement chers à l'époque et je savais que j'avais une chance folle de pouvoir en flairer un de près!
Arrivant à la fac, ma famille décide de m'acheter un ordi au Conforama du coin... Top glamour hein! Faut que j'arrête de vous faire rêver comme ça!
Donc j'ai choisi un magnifique Hewlett-Packard... Enormissime avec l'imprimante et tout le tralala. Premiers pas sur internet avec les fameux forfaits 5 heures. Je n'y ai pas fait grand chose sur ce satané ordi... J'm'en foutais grave!
Et pis il y a 4 ans... Tout a changé...
Un ami à moi était Mac addict et dès qu'il m'a montré l'ibook je me suis dit que je le voulais. Comme un caprice pour la capricieuse débile que je suis. C'était la classe Mac! Blanc, épuré, féminin, il était pour moi. Je n'avais pas encore mesuré à quel point ça allait tout changé!
Dès que je l'ai eu entre les mains il ne m'a plus quitté. Toute ma vie commençait à être condensée dans l'objet. Je me suis mise à m'intéresser à Apple comme une deglingo vénérant Steve Jobs autant que je le trouvais taré!
J'ai acheté mon ipod quelques mois plus tard... Le 3ème génération. Ca fait presque 4 ans et il est encore fonctionnel... Je l'aime à la folie rendant agréable chacune de mes tâches relou. Ma vie est même devenu un clip grâce à lui (certains pensent que j'exagère et je comprends bien, sauf que moi, je suis gogol et pas du tout objective dés qu'il s'agit des Mac...). Maintenant dès que je marche dans la rue, je me la raconte grave... S'il meurt un jour (il a quand même assuré jusqu'à maintenant), je ne vois pas d'autre issue qu'un rachat immédiat!... Voilà moi Ipod, c'est mon animal de compagnie!
Mon Ibook m'a lâché il y a un an et ben ni une ni deux, je me suis racheté un MacBook et tout s'est accéléré.
Bilan, je n'ai plus de vie sociale. Mon ordi va où que j'aille. C'est une extension de moi. Il y a tout dedans. Si je le perds, je me pends! Je sais que ça craint, ajoutez à cela mon histoire avec les blogs et vous aboutissez à du grand n'importe quoi. La première chose que je fais en ouvrant les yeux, c'est ouvrir mon ordi qui se trouve à 23 mms de moi. Mes amis me traitent un peu... Ben oui mais j'y peux rien, je peux perdre tout ce que j'ai mais pas mon ordi, même si, je vous l'accorde, c'est bien relou de le trimabller partout...
Donc juste un gros big up à Steve sans qui ma vie aurait été bien fadasse...
Et pis j'ai envie de dire vivement l'Iphone!!!!
Signée une vraie pauvre snobinarde de l'ordi parce que même pas en rêve elle pourrait avoir un PC maintenant... De toutes façons, je comprends rien aux PC!!!

LE VIDE INTERSIDÉRAL...

Chacun a ses petits trucs pour les moments pourraves de l'existence. Des petits trucs qui comblent, des petits trucs qui permettent de relativiser, des petits trucs qui évitent de trop se lamenter. Pas trop se lamenter, c'est la clé de tout (surtout pour la miss monde de l'auto-lamentation que je suis!)
Comme moi ça allait bien (en fait non, mais il faut toujours attendre d'aller bien profond pour s'en rendre compte) je m'étais presque rendue compte de rien. Je faisais même ma spirituelle en disant que la vie est belle et tout le tralala... Je m'étais donc surnommée, non sans humour et avec objectivité, Marie témoin de Jehova. Celle qui surkiffe la vie et qui va de l'avant. Ah la bonne blague! Maintenant j'ai décidé de dire FUCK à la zénitude!
Et pis hier, journée extraordinaire... Vive la chialerie et vive les suffoquements d'angoisse. je me suis retrouvée dans un monde bien connu depuis de nombreuses années (presque dépressive, vous aviez oublié ou quoi?).
Mon petit truc à moi quand je trouve que le monde pue un peu trop dans ses fesses (top glamour, hein?) c'est Buffy. Une bonne tueuse et hop, roule ma poule pour regagner en confiance. 2 ou 3 prises de taekwendoe dans mon salon sans personne à taper et vas-y Marie t'es la plus forte du monde. Enfin de ton monde, mais c'est pas un bon début ça?
Donc hier, dernier épisode de la saison 2 où elle doit tuer Angel parce qu'il est devenu super méchant et qu'il veut détruire le monde de sa main de vampire vil et mauvais.
Même qu'à un moment donné Buffy elle est dans une sacrée mauvaise posture...
Et c'est là que le dialogue qui tue sa mère et qui a été capable de me remonter mon moral tout pourrave arrive:
Angel, un peu trop sûr de lui à mon goût: "On y est, plus d'arme... Plus d'ami... Plus d'espoir.... Quand on enlève tout ça, qu'est ce qu'il reste???"
Buffy, en très mauvaise posture sans epée et la tête baissée pour mieux marquer sa presque dépression naissante: "MOI!!!!"
et hop elle te chope l'epée dans ses mains et c'est reparti pour la bagarre...

Pour ma part, des armes j'en ai pas vraiment... D'autant plus que ma pratique du taekwendoe est un peu trop rudimentaire pour faire peur!.
Des amis ça va aussi.... Même si c'est plus ce que c'était, je ne suis finalement pas seule... Mais avec ce fameux proverbe "un seul être vous manque et tout est dépeuplé..." et ben moi j'avais tendance à ne plus voir la réalité telle qu'elle était. Bon maintenant je vois mieux! Et hop, c'est reparti (je vous préserve de la rime avec "mon kiki", n'exagérons rien...)
De l'espoir, c'est pas ça qui est ça en ce moment... Ca arrive! Et j'ai bien peur que ça arrive encore... J'ai envie de dire Life is life...
Et même si tout ça s'en allait par le plus grand des hasards, moi je serai toujours là. Moi.
Je suis un peu une Buffy de bas étage qui apprend petit à petit à avoir confiance. À comprendre l'importance de mon intégrité (oui je suis allée voir Persepolis, mais je vois pas le rapport! Comment ça je copie, oui bon un peu mais c'est pas du copitage, c'est juste que ça me parle, ça va maintenant!).
Les choses changent, mais quoi qu'il se passe je suis là... les choses évoluent mais quoi qu'il se passe je peux compter sur moi (c'est déjà ça hein!).
Et si ça va mal, juste se souvenir de l'évidence de l'existence. Ne pas oublier l'essentiel...
Je suis Marie F. (c'est la première lettre de mon nom de famille!). Et, c'est ce qui me restera quoi qu'il arrive. Et surtout je ne veux plus être "autre". Malgré les failles, les médiocrités et les décisions aléatoires...
Alors Marie F. va reprendre le déroulement sérieux et concentré de son blog qu'elle a trop tendance à lacher par flemme... Et pareil avec la vie, faut pas déconner, la chance d'être là, c'est quand même pas négligeable!
Et promis j'arrête avec les post pré-depression...
PS: Oui c'est le top Paul & Joe sister pour les pauvres trouvable dans le Biba de ce mois-ci sur la photo...
PS2: Je vais arrêter avec ce truc d'ego bientôt... Trop de moi tue le moi... C'est que je me surkiffe va!!! J'assume maintenant... Non je déconne, c'est juste que je soigne le mal par le mal!!! Comment justifier un ego surdimensionné, ben en le faisant passer pour de l'humilité... Facile et déjà fait, oui je sais!!!
"Moitié victime moitié complice, comme tout le monde", phrase à méditer qui marche avec tout. Surtout avec la condition féminine, vous noterez. En même temps, c'est pour ça que Jean-Paul l'a créée cette phrase!!! Allez j'arrête je vire incohérente, et pis c'est le moment de vérifier l'effet d'Oenobiol sur ma belle beauté. Merci soleil d'être là... Je suis sûre qu'une fois que la vitamine D sera fixée, j'aurai un moral en béton armé...
AH AH...

Ce titre ne veut rien dire, je sais bien... Mais si vous mettez le ton de la fille qui veut prouver qu'elle a raison, et bien ce titre prend tout son sens. Essayez tout seul, parce que c'est pas marqué "Père Noël" sur mon front, je ne peux pas me déplacer chez chacune d'entre vous pour vous faire le fameux accent le tout en une nuit, parce que j'ai quand même une vie moi!
Bref, ce "ah ah" pour en venir à ça...



Et là vous voyez mieux où je veux en venir...
1) Cameron arrête la casquette à carreaux, c'est bof!
2) Le soutif noir sous le blanc, c'est quand même vachement bien...
J'ai encore du mal à le faire dans la vraie vie, mais ça ne serait tarder. J'ai pris une grande décision qui va me permettre de ne pas alimenter le mauvais goût ambiant, arrêter les sous-vêtements couleur chaire! C'est moche mais j'ai rien trouvé de mieux sous les t-shirts blancs, et comme le t-shirts blanc est mon uniforme de tous les jours, même ceux où je fais un effort de toilette, ben je vous laisse imaginer le rapport que j'entretiens avec mes dessous... On m'a confié dernièrement que la couleur de soutif (j'ai hésité à mettre "soustingue", mais je suis pas sure que ça soit flatteur pour nos ensembles Aubade) idéale , invisible sous le blanc, c'est le rouge! Oui, vous avez bien entendu (oui "lu", pas la peine de jouer sur les mots...), rouge! Ce qui, a priori, n'est pas le plus discret du monde... Les filles vous avez testé ou pas???
Voilà où je voulais en venir... C'est mon combat du moment, noir sous blanc ça fout pas toujours le camp (surpathétique me convient comme qualificatif de blague!)

Sinon, pendant ce temps, Fergie ressemble à un homme et comprend pas bien le concept du "trop comme ennemi du bien"...

Et pendant ce temps aussi, à voir Sienna, je suis plus sûre sûre du rouge pour les Wayfarer... Ca fait pas trop cartoon??? Et comme j'essaye de gagner en crédibilité fashion, je me demande?
LA CAMPAGNE C'EST BIEN...

...Surtout quand il fait beau, parce que sinon, on est vite fait bien fait de nouveau dans sa voiture à faire le chemin à l'envers...
Et vite fait bien fait on se retrouve chez H&M à chercher des trucs pour compenser l'absence de bronzage nécessaire à notre belle beauté!!! Et là on tombe nez à nez avec une pièce qu'on s'attendait pas à voir tout de suite chez le suédois!!
On s'était d'abord dit que le petit blouson était sacrément efficace en regardant cette photo de Mademoiselle Agnès chez Géraldine

On s'est dit que c'était joli, frais, assez décalé pour nous (me) plaire... Sauf qu'après on s'est dit aussi qu'on avait pas les moyens, et qu'une jolie pièce en cuir comme ça devait coûter 3 poumons (et manque de bol, je n'en ai que 2...)
Je m'étais donc résignée...
Sauf que (ben oui, sinon, ce post n'a aucun intérêt), en farfouillant dans la nouvelle collection des créateurs suédois, mes yeux se sont tournés et je suis tombée sur lui... Et ok il n'est pas en cuir, ok il ressemble à un perfecto qui aurait rétréci au lavage, mais quand même je l'aime déjà...
Je le passe, et décide de me photographier dans la cabine tellement je me la raconte avec mon nouveau blouson qui ne peut que se retrouver chez moi. Oh, et puis 29,90 Euros c'est pas la ruine du siècle... Je l'adore il va avec tout, hein c'est vrai??? Oui j'ai besoin d'approbation bloggueuse parce que des fois mes goûts alétaoires me tendent des pièges...



PS: Ils ont enlevé l'antivol à la caisse c'est juste que je prends des photos en cabine parce que les miroirs chez moi sont tout pourris!!!
PS2: oui vous ne rêvez pas mon jean's est taille basse bootcut... Complètement hors-sujet donc mais c'est un peu ma rebellion du moment et je dois dire que je le surkiffe ce jean's...

SISI J'M'EN VAIS...

Ah voilà une nouvelle expression qui veut bien dire que je suis en pleine régression parce que je parle comme si j'avais 12 ans... Donc, SISIIIII!!!

Je pars quelques jours à la campagne (ouais ça fait trop riche comme expression, mais en fait pas du tout!), et pas de connexion internet! Enfin je pense... Quand il n'y a pas de téléphone, c'est pas de bonne augure pour la vraie technologie du 21ème siècle!
Ca c'est la mauvaise nouvelle (laissez-moi estimer que mes posts ont de l'importance, ça me met du baume au coeur donc je me la crâne!)
Pour la bonne nouvelle, je risque d'avoir le temps d'écrire... SISIIII c'est une bonne nouvelle...
Voilà, je vous fait des bisous... Profitez du soleil qui n'en peut plus de travailler ces derniers jours... Mouais! Soleil j'ai envie de te dire que tu fais un peu ta feignasse en ce moment... Même pas peur de dénoncer, tu m'énerves!!! Quel intérêt de prendre des capsules Oenobiol si t'es pas là??? Hein, je te le demande... Bon j'arrête avec ces phrases qui n'ont ni queue ni tête!!!
Re La bise... Tout pour les bisous...
PS: Cat, arrête d'être belle comme ça, tu m'énerves au moins autant que le soleil!!!
INFIDÉLITÉ ET MARCHE SURÉLEVÉE...

Je ne suis pas très présente ces derniers temps... Même pas le temps de répondre à vos coms... Mais c'est vraiment une question de manque de temps c'est pas du tout que je me mets à pétasser (il est pas extraordinaire ce verbe?)... Occupée et l'esprit pris c'est mon problème, pas de mépris...
Bon ça c'est fait...
Je suis allée faire les soldes avec ma maman, mon papi et ma mamie... En d'autres termes, ma famille au grand complet (3615 ma vie est passionante et j'en impose le récit à tout le monde. Bienvenue chez moi, c'est génial!). Cette escapade méritera une note complète tellement c'est trop génial de faire les soldes avec nos proches, que même qu'ils nous énervent jamais et qu'ils sont trop compréhensifs sur nos goûts vestimentaires... (Plus le temps passe, plus je fais des phrases de 22kms...)
Quelques achats fort sympathiques et peu chers... Avantage d'avoir toujours 17 ans dans la tête de ma mère, elle se dit que je n'ai pas de carte bleue parce que la carte bleue pour les 12-17 n'est pas encore sortie, alors il faut m'acheter des trucs... Humhum, pas folle la guêpe, je ne l'ai évidemment pas contrarié... Pas envie d'avoir une dispute en cette belle journée!
Alors dans mon titre extraordinaire( qui n'est qu'une étape sur le cheminement des titres les mieux du monde), on peut voir 2 mots, au moins autant extraordinaires: Infidélité et Marche surélevée...
1) Infidélité... Oui je suis passée à autre chose, j'ai craqué. J'ai racheté une nouvelle paire de baskets... je sais je prends des risques. Je sais je suis trop la plus deglingo du monde, mais que voulez-vous, grandir et devenir femme c'est un peu ça! Depuis 12 ans mes baskets c'est celles-ci...

Mais là, attention, attention, gros changement... Mes pieds chaussés de baskets me font ressembler à un autre joueur de tennis...



Juste des pieds, parce que sinon je suis une fausse blonde, j'ai les cheveux un peu longs, et moins de poils aux jambes... je ne suis pas la vraie soeur jumelle de Nastase quoi!
C'est tout bizarre de mettre des nouvelles baskets, parce que même si je fais ma femme fatale qui aimerait bien être tout le temps en talon, il faut se rendre à l'évidence, je ne mets que des baskets... Tellement plus confort pour faire la bagarre et courir (vous faites pas la bagarre vous??? Bizarre!!)...
Donc première partie du titre c'est réglé et expliqué... Et je sais ne me remerciez pas pour tous ces détails croustillants...
2)Marche Surélevée... j'ai acheté une paire de chaussures à talon... Hauts. Genre je fais 3m24 avec et je surkiffe être grande. Mais la cerise sur le cake, c'est que j'ai même pas mal aux pieds. Même que je peux faire la bagarre aussi avec et courir un 200m haies (ça c'est au cas où j'aime l'athlétisme!).
Alors quels sont les talons les plus beaux du monde et les plus fastoches à marcher... Tatatatatata (imitation du bruit d'un roulement de tambours avec ma bouche!!!)...

C'est pas beautiful ça???
Alors conseil d'une gogol des talons aux autres gogols des talons: "Achetez des Karine Arabian et vous pourrez pétasser en toute liberté..."
Moi j'y arrive tranquille à pétasser...
OH GABY...

C'est peut-être parce que je suis atteinte du syndrôme de Peter Pan. C'est peut-être parce que grandir, comme on m'a suggéré de le faire, n'est pas ma motivation première. C'est peut-être parce qu'elle a beaucoup de talent. C'est peut-être parce que c'est joli et qu'en même temps ça fait un peu peur. C'est peut-être parce que c'est fille sans être fifille chichiteuse et girly.
Pourquoi on cherche toujours à justifier ce qui nous plait comme s'il y avait du rationnel là-dedans... En fait non il n'y a rien d'explicable, mais je suis tombée sous le charme des créations de a Gabrielle Aznar
J'aime les poupées qui font un peu flipper quand même...


J'aime les vêtements avec la dose de savoir-faire nécessaire pour faire roots mais pas trop...




J'adore les culottes sexy à mort mais tellement drôles...



Et les broches qu'on dirait tout droit sorties de chez l'apothicaire du coin...





Voilà, ça fait longtemps que je n'avais pas craqué sur une créatrice comme là. Elle vend en ligne et c'est Ici... Ok c'est pas le symbole de l'épuré que j'affectionne (que dis-je, que nous affectionnons tant dans la blogosphère en ce moment) mais trop de basique tue le basique alors même que je serai cap' d'acheter une poupée et de me la mettre en collier... Si je suis en forme et que j'allège le reste de la tenue évidemment!!!

ÇA FAIT PLAISIR...

Découvert grâce à Minisushi le groupe Gossip m'a tout simplement chamboulé les pieds... Alors d'abord je voudrai envoyer des bisous colorés de ma reconnaissance éternelle à ma copine Minisushi qui nous fait des chroniques musicales dominicales qui tuent sa mère... Ca me donne rudement envie de faire le concours pour remporter une compil' qui risque elle aussi de tuer sa mère!!!
Pour ma part j'ai bien envie que le morceau Listen Up! remplace les Lambada et autres Soca Dance de cet été! Je vous jure que ça chamboule tout, les pieds pour commencer, le bassin pour onduler et les cheveux pour rythmer le tout!
Petite vidéo pour les feignasses ou les nunuches qui savent pas trop bien comment ça marche Dailymotion... Comme moi j'ai mis du temps, je me dis et me rassure en me disant que je ne suis pas la seule...

Gossip c'est donc une basse qui endiable tout sur son passage mais c'est aussi Beth. Beth Ditto. Et là les filles attention on en prend plein les mirettes. Cette fille est incroyable. Voix de ouf et charisme à décorner un boeuf... Mon nouveau hobbie c'est mélanger des expressions qui ne devraient pas se rencontrer, sinon la langue française se serait mieux organisée pour mettre en place un rencard de grammaire...
Cette fille tellement loin des Kylie et autres Madonna pue le charisme. C'est bien simple, sur scène on ne voit qu'elle. Un physique pas vraiment gracile et pourtant ce qu'elle est canon. Même que mes copains qui viennent de la mater ont un peu de mal à s'en remettre...
Donc Gossip est un groupe à double avantage. Celui de faire bouger mes petons chaussés de mocassins indiens à 12 euros (tout pour le détail) mais aussi celui de nous faire, une nouvelle fois, reconsidérer la question de l'harmonie, de la sensualité et du torride... Merci Uncle Tom, Merci!!!! Comment ça vous ne regardez toujours pas les Têtes à claques???


Ps: J'ai bien conscience que ce post n'est qu'une pâle copie de ce qu'avait déjà bien dit Minisushi, mais être une imposture demande un entraînement quotidien alors faut bien que je m'entretienne.

UNE CHIC FILLE FAIT UN TOUT PETIT PEU LES SOLDES...

Après mout périples et aventures, une chic fille est rentrée dans sa maison. Celle où il y'a toutes ses affaires, ses robes, son chien imaginaire et son serre-tête rouge. Elle est contente de retrouver son lit et sa douche. L'appartement d'une chic fille est drôlement bien mais a une salle de bain de 1,5 mètre carré ce qui est un peu juste pour prendre ses aises en faisant des anglaises avec son fer à friser (Marie, la narratrice qui se la crâne, dit: "une chic fille adore écrire des phrases très très longues. Comme ça, même si le propos est léger, ça fait genre j'écris comme Kant parce qu'on est obligé de relire 4 fois cette satanée phrase pour la comprendre!").
Comme il fait un temps splendide une chic fille se dit qu'il est serait fort judicieux qu'elle mette son faux k-kay vieux rose qui fait réverberation sur ses joues pour les faire rougir! Mais pour quoi faire??? Il est dimanche, ses amis sont partis et il pleut, alors se balader est-ce si judicieux que ça?
Comme elle est née fille, génétiquement une chic fille est programmée pour aimer les déguisements.
Comme elle est née pauvre, socialement une chic fille préfère payer moins cher ses déguisements.
"Ohhh, se dit-elle, c'est la période idéale pour aller s'acheter des accoutrements à moindre coût! Les soldes sont là et me tendent les bras (Marie dit: "les soldes qui tendent les bras est une phrase incohérente...").
Comme on est le premier dimanche des soldes, la plupart des boutiques sont ouvertes. Une chic fille se sent pousser des ailes en imaginant cette super après-midi qui l'attend! Comme elle n'est absolument pas militante et politisée, une chic fille se fout pas mal du concept des magasins ouverts le dimanche (Marie dit: "l'apolitisme c'est un peu tout pourri comme justification, non?).
Parée de son plus beau ciré, une chic fille se dirige vers le bourg le plus proche... Enfin le plus proche??? Le plus proche où il y a la boutique créée par Günther le suédois et qu'une chic fille adore parce que c'est bien et pas cher... "Quelle bonne idée ce slogan!" se dit-elle.
Sur le chemin, elle tombe sur une boutique André. Là où il y a plein de belles chaussures qui iraient très bien sur ses petons! Elle se souvient de la collection Maloles pour André (pourquoi ce genre de choses reste dans le cerveau!). Elles sont évidemment soldées à 50%, sinon ça serait moins drôle pour une chic fille. Elle ne les achète pas aujourd'hui, meme si elle est drôlement tentée par les petites compensées avec des jolies ailes d'ange dessus...
Elle sort. Le soleil fait toujours la tête et se fait désirer. Elle se dirige vers la boutique du suédois Günther et entre. Pas de surprise, elle connaît ses collections par coeur. Tout est très soldé! pas de -20% tout pourris (Marie dit: "20%, c'est pas n'importe quoi comme rabais?). Elle retrouve cette jolie robe marron avec des chevaux rouges qui courent dans la prairie comme cette fois où elle était montée avec son cousin Léo! -50%, belle affaire!
Elle chope un short de surf au passage et 2 pulls gris! Ben oui, elle n'en a que 7, c'est pas assez!!!
"Je crois que je vais essayer, même si c'est les soldes, c'est pas une raison pour acheter n'importe quoi!", se dit-elle sagement. Après essayage, elle ne garde que les pulls gris qui ont l'avantage d'être 1) original et 2) bien pour sa belle beauté parce que le gris donne bonne mine.
Une chic fille en a un peu marre et pis son copain A. l'appelle pour boire un lait fraise. Elle se laisse convaincre à la condition de mettre de la grenadine plutôt que de la fraise...
Fin de la première journée de soldes pour une chic fille qui pourtant ne cessait de dire que les soldes, "très peu pour elle"... Et pis pour s'acheter 2 pulls gris, ça n'a quand même pas grand intérêt, surtout au mois de Juillet. Si la maman d'une chic fille avait été là, elle lui aurait fait remarqer sa candeur et l'aurait remis sur le droit chemin... En ce qui concerne les compensées descendues tout droit du pays des anges chez André, une chic fille s'adresse à toutes ses cousines les bloggueuses et sollicite leur précieuse aide!!
Une chic fille + la société de consommation=APPTMSDFEFGQN (Amour pour presque toujours même si des fois elle fait genre que non).

Une Chic Fille All rights reserved © Blog Milk - Powered by Blogger