CECI N'EST PAS UNE ECHARPE WOOL & THE GANG...

30.9.10

photo


Bien sûr qu'aucune confusion n'est possible... A sa décharge elle, (l'écharpe) ne coûte qu'une vingtaine d'euros et ce, sans compter la main d'oeuvre.

(Ah ben merde, je n'ai pas la bonne photo pour illustrer ce post, la faute à la faible lumière de la journée et à l'oubli de la dite écharpe... Qu'est ce que je fais... non parce que j'avais déjà rédigé ce post à la main, et là, ça fout en l'air tous mes plans, et ça c'est naze, et pis aussi, j'avais trouvé un angle d'attaque marrant (de mon point de vue) et patatra, tout s'effondre... Il me reste 1 heure d'autonomie d'ordi, un fond de Double Latte tant pis...)

Cher, très cher lecteur, dis-toi que la photo de ce post n'est pas celle que tu vois là, ici, pour de vrai. Imagine toi une écharpe, tricotée au point mousse (le point le plus simple de l'univers), en très grosse maille (vu que j'ai pris de aiguilles taille 15) et d'un beau jaune chatoyant, cousin du soleil.
Merci cher lecteur, je dois t'avouer que tu m'enlèves une bonne épine du pied.
En te remerciant de ta compréhension.


Je resitue, on en était à "A sa décharge elle, (l'écharpe) ne coûte qu'une vingtaine d'euros et ce, sans compter la main d'oeuvre...".
Ceci dit, il a été très difficile de négocier avec moi-même le montant de mon taux horaire de tricotage.
La partie en moi, salariée, campait sur ses positions, légitimes disait-elle. Elle n'a pas pu s'empêcher de mettre sur le tapis (quel était le rapport?) de vieilles revendications concernant l'accessibilité de la machine à café... Et aussi, comme si ça ne suffisait pas, elle a chicané sur les tarifs du cappuccino, cette pingre!
Quant à l'autre partie de moi, la patronne, dénuée, évidemment, de toute empathie ne savait que lui proposer un bénévolat tout bête comme réponse. Et puis rien, pas un mot, niet, en ce qui concernait le prix et la qualité du cappuccino.
Donc j'ai décidé de ne payer personne pour cette écharpe mais aussi de ne pas me l'auto-crâner pour ne pas énerver la syndicaliste qui sommeille en moi...

(Bref... ben quoi, ça me faisait marrer cette partie... Comment ça pas très clair? Ah oui!)

WOOL AND THE GANG

Des mois que j'ai envie de commander 407 kits + toutes les laines de toutes les couleurs + une soirée avec Nadège Winter sur le site de WATG.
Des mois que je réfrène mes ardeurs et mes oestrogènes... Merde, le prix quoi! C'est chero cette histoire!

Pourtant (rebondissement de taille), cet été j'ai commandé mon premier kit ("Touch for the very first time...").

Je vous passe les détails de cette commande qui s'est encore révélée épique.
Ca a été long, mais en toute honnêteté, pour celles et ceux qui hésitent, c'est un bon site de commande en ligne. Si le moindre problème il y a, il vaut mieux avoir quelques petits restes d'Anglais, le site répond en anglais.
Ca a été dur parce qu'expliquer au mieux mon problème en anglais était parfois un peu compliqué et puis surtout on ne perd pas de vue que j'étais sur cette conasse d'île de Noirmoutier, sorte de triangle des Bermudes des colis, alors...

J'ai commandé le pull que portait Cobain. Kurt. Ouais le vrai pull. Ouais je fabrique du cool déglingué en neuf. Ouais c'est une drôle idée.

0NIRVANACHIC-TWEEDGREY

Je l'ai pris en marine.
J'ai tricoté le devant et une manche.
J'ai hâte mais je feingnante plus qu'il ne faut en ce moment en ce qui concerne le tricot.

Alors les kits WATG, ça donne quoi?

- Reçu, j'ai trouvé mon kit très joli. Ils se foutent pas trop de ta gueule en terme de qualité.
Alors attention, j'ai tout de même envie de dire que c'est la moindre des choses, le prix est élevé, ils allaient pas m'envoyer de l'acrylique en bobine.

La grande pochette, à l'intérieur:


- Un jeu d'aiguilles taille 3,5 pour faire les bords côtes (qui se sont cassées... Vu qu'elles étaient en bois et que je ne suis pas soigneuse mais quand même, faut pas déconner!)
- Un jeu d'aiguilles taille 8 pour tricoter le reste.
- Un crochet, en bois comme les aiguilles. Je n'en ai pas de réelle utilité, en revanche, il me permet de réparer mes conneries.
- Deux aiguilles à coudre pour la laine assez grosses.
- Deux écussons de la marque. Ils semblent être donnés de manière aléatoire. Dans ma pochette, un écusson beau, un écusson moche.
- Deux modes d'emploi pour le pull: l'un en anglais et l'autre en français.
Les modes d'emploi sont TRES clairs. Bon détail des points de base et aussi de la construction précise du pull. Comparativement, les descriptifs Phildar ou Bergère de France sont du grec ancien à côté.
- Et une pub, sait on jamais...

Je suis relativement contente et ai envie d'avoir plein d'autres kits Wool and the Gang, surtout ceux avec la très grosse laine, mais j'attends deux secondes d'avoir déménagé... C'est pour ça que j'avais construit l'ersatz d'une en laine Phildar (en prenant 3 fils au lieu d'un...), pour patienter.

Je vous embrasse, désolée pour la confusion globale qui a régné sur l'ensemble de ce post.
J'espère que vous allez bien.
Je vais peut-être habiter à 7 mètres de l'océan, mais j'sais pas, on hésite.

4 commentaires:

minisushi a dit…

ahaha tu me fais rire!
alors moi l'hiver dernier j'ai commandé juste 2 pelote de crazy sexy wool. trop elle, douce, couleur qui déchire tout ça... pour me faire un snood. pas besoin d'explications pour ça et j'ai trouvé des aiguilles n°16. et ben ouais ça coute la peau des fesses cette laine tout de même. et les frais de port presque autant qu'un pelote!
tu nous montreras ton pull hein!

Marie a dit…

Minisushi: Quelle couleur t'avais pris beauté?
Ouais les frais de port sont excessifs je trouve aussi...
Bien sûr que je te montrerai ça, t'es dingue ou quoi?
J'espère que tu vas bien.
Je t'embrasse.

emiiiiiii a dit…

Oh, j'ai trop envie de la voir porté!!! Tu te grouilles, hein :D

Anonyme a dit…

pravno svetovanje [url=http://www.investicija1a.info]investiranje[/url]

Une Chic Fille All rights reserved © Blog Milk - Powered by Blogger